Derniers articles publiés

La qualité de la vie dans les 75 villes européennes

Actualité 27.07.2007

Cet Eurobaromètre a été commandé pour compléter l'audit urbain, qui avait déjà réuni 250 indicateurs sur la qualité de la vie dans les 258 villes européennes de l'Europe des 27 et dans 26 villes de la Turquie.

Il fait bon vivre dans les villes européennes

Les Européens se montrent quasi unanimes sur la qualité de vie dans leur ville. Les résultats oscillent généralement entre 75 % et 97 % de personnes "contentes de vivre dans leur ville". Trois villes enregistrent un taux de mécontentement plus élevés : Athènes (37 % de mécontents), Naples (35 %), et Istanbul (29 %).

Les perceptions de la qualité des écoles, des médecins, des infrastructures sportives, des cinémas et des infrastructures culturelles, là aussi, sont presque uniformément positives dans l'Union européenne.

L'accès à Internet, et le sentiment chez les habitants d'être en sécurité dans leur quartier donnent des résultats assez similaires. Sauf encore une fois, à Istanbul et Naples où plus de 50 % des répondants ne se sentent pas en sécurité dans leur quartier.

Les citadins européens mécontents du logement, de la pollution et du manque d'emplois

En revanche, certains indicateurs donnent lieu à des résultats beaucoup plus disparates entre les différentes villes européennes, comme les soins hospitaliers, l'intégration des étrangers, les transports publics, les espaces verts et l'allocation des dépenses de la ville.

Certains indicateurs donnent plutôt lieu à un fort mécontentement. C'est le cas pour le logement par exemple, où dans 30 villes européennes, plus de 75 % des répondants déclarent qu'il "n'est pas possible de trouver un logement à un prix raisonnable". Paris est la ville où il est apparemment le plus dur de se loger (95 % de mécontents), Dublin (94 %) arrivant en seconde position avant le Luxembourg (91 %). Les villes où il semble facile de se loger comme Leipzig (20 %), ou encore Aalborg au Danemark (27 %), sont rares.

Les chances de trouver un bon emploi est l'un des indicateurs produisant les écarts les plus marqués. Palerme (95 %), Francfort (95 %), Naples (96%) et Diyarbakir (93 %) sont les villes où il semble le plus difficile de trouver un emploi. A l'opposé, Prague, Dublin et Copenhague ont reçu les meilleurs taux de satisfaction avec respectivement 69 %, 66 % et 65 %.

La pollution de l'air est perçue comme un grave problème par la plupart des Européens. Si 11 villes enregistrent plus de 50 % de satisfaction quant à la qualité de l'air, dont Groningue (73 %) aux Pays-Bas et Bialystok (73 %) en Pologne, 29 villes rassemblent plus de 75 % de mécontents. 94 % des Athéniens se disent mécontents de la pollution, devant Rome, Burgas et La Valette (92 %).

Enquête d'opinion sur la qualité de la vie dans 75 villes européennes

Cette enquête a été réalisée par Gallup Hongrie à la demande de la Commission, DG Communication, au cours du mois de novembre 2006 dans 75 villes des 27 Etats de l'Union, ainsi qu'en Croatie et en Turquie. Les échantillons, représentatifs de tous les quartiers de l'agglomération, étaient de 500 personnes par ville et ont été choisis de façon aléatoire.