Derniers articles publiés

La Commission propose une interdiction totale du commerce des fourrures de chats et de chiens dans l'UE

Actualité 20.11.2006

La Commission européenne a adopté aujourd'hui une proposition visant à interdire l'importation, l'exportation et la vente de fourrure de chat et chien dans l'Union européenne.

Il a été démontré que des fourrures de chats et de chiens sont actuellement mises sur le marché de l'UE, sans être déclarées comme telles, ou présentées comme des fourrures synthétiques ou provenant d'autres animaux. Il semble que la grande majorité des fourrures de chats et de chiens sont importées de pays tiers, et en particulier de Chine, qui pratique l'élevage de ces animaux à cette fin. Bon nombre d'États membres ont adopté une législation spécifique pour interdire ces fourrures en réaction à la forte opposition des consommateurs européens face au commerce de fourrure de ces animaux. Ces interdictions décidées à l'échelon national n'étant pas uniformes, elles risquent d'entraîner une perturbation du marché intérieur.

La proposition de règlement adoptée aujourd'hui répond aux préoccupations des citoyens de l'UE et met en place une stratégie harmonisée, interdisant toute forme de production, de commercialisation, d'importation et d'exportation de fourrures de chats et de chiens sur le territoire de l'UE. La proposition établit en outre un système d'échange d'informations sur les méthodes de détection des fourrures de chats et de chiens.