Derniers articles publiés

L'UE prend la présidence du processus de Kimberley en 2007

Actualité 19.12.2006

La Commission européenne s'apprête à prendre, le 1er janvier, la présidence du système de certification du processus de Kimberley visant à lutter contre les diamants de la guerre. Le processus de Kimberley est une initiative unique des autorités gouvernementales, de l'industrie internationale du diamant et de la société civile visant à lutter contre les diamants dits «de la guerre» - des diamants bruts servant à financer des opérations militaires -, après l'expérience de conflits dévastateurs dans certains pays africains producteurs de diamants. Avec l'appui des États membres, la Commission emploiera sa présidence en 2007 à garantir la bonne mise en œuvre des contrôles par l'ensemble des participants et à combler les lacunes qui subsistent. La Commission a l'intention, dans le cadre de sa présidence, d'encourager l'industrie à s'auto-réglementer de manière active.

Le système européen d'auto-réglementation des entreprises gagnerait fortement à servir de modèle à d'autres. La Commission travaillera aussi main dans la main avec les gouvernements, les entreprises et la société civile, qui ont tous contribué dans une large mesure à la réussite du processus de Kimberley, et continuera de coopérer étroitement avec les Nations unies sur les cas du Liberia et de la Côte d'Ivoire, qui font tous deux l'objet d'un embargo sur les diamants.