Derniers articles publiés

Galileo : la relance du programme européen de radionavigation

Actualité 16.05.2007

La Commission européenne a adopté, mercredi 16 mai, une communication sur l’état d'avancement de Galileo, le programme européen de radionavigation par satellite, qui a connu ces derniers mois une période de doutes.


Contexte

Le 10 février 1999, la Commission européenne a rendu public le projet Galileo . Il s'agit d'un programme européen de radionavigation par satellite qui permet à tout individu en possession d'un récepteur de déterminer avec précision sa position. Ce système repose sur une constellation de 30 satellites qui couvriront la totalité du globe.

Développé conjointement par l'Union européenne et l'Agence Spatiale Européenne (ESA), ce programme doit permettre d'apporter aux pays membres de l'UE une indépendance sur le plan technologique par rapport aux systèmes américain GPS et russe GLONASS.

Contrairement aux systèmes américains et russes, financés et contrôlés par des autorités militaires, le système de radionavigation Galileo a été conçu uniquement pour un usage civil.

Galileo présente un apport majeur aux politiques communautaires.  Le programme européen de radionavigation par satellite porte aussi les ambitions européennes en matière de politique d'espace, de technologie et d'innovation" a déclaré Jacques Barrot, Vice-président de la Commission en charge des transports.

Toutefois, l'absence de progrès dans les négociations du contrat de concession, qui prévoyait le déploiement et la gestion de l'infrastructure par le secteur privé, a mis sérieusement en péril l’achèvement du projet.

Communication sur l'état d'avancement du programme Galileo

Le document, adopté le 16 mai 2007 par la Commission européenne, répond à la demande du Conseil des ministres des Transports et du Parlement Européen.

Le rapport préconise l'adaptation de la feuille de route de Galileo afin de respecter l'échéance de 2012 pour sa pleine opérabilité. Le partenariat public privé pour mettre en œuvre Galileo doit être réaménagé pour permettre la mise en œuvre du programme de radionavigation en 2012.

La communication démontre que la mise en place de l’ensemble de l'infrastructure initiale, pilotée et financée par le secteur public, s’avère le plus avantageux, le plus réaliste et, à terme, le moins coûteux. L'exploitation du système sera quant à elle confiée à un concessionnaire privé.

La Commission a appelé les Etats membres de l'Union européenne à prendre les décisions nécessaires, en termes politiques, financiers et de gestion du programme, afin de garantir l'aboutissement du projet dans les meilleurs délais.

Sources :

Galileo à la croisée des chemins : mise en œuvre des programmes européens de radionavigation par satellite - Communiqué de presse - 16/05/07 - Commission européenne
Galileo. Un repère permanent dans l'espace et dans le temps - DG Energie Transports

En savoir plus :

Galileo, le programme européen de radionavigation par satellite - L'UE en action - Touteleurope.fr
Qu'est ce que Galileo ? - Question/Réponse - Touteleurope.fr