Derniers articles publiés

Contre-faits : l'Union européenne, géant économique mais nain diplomatique ?

Vidéo 23.05.2019 En partenariat avec France 24

France 24 fait la chasse aux fausses informations sur l'Europe. Dans cette vidéo, la rédaction revient sur le rôle diplomatique de l'Union européenne.

 

C'est en tout cas ce qu'estime Michèle Alliot-Marie, ancienne ministre des Affaires étrangères et de la Défense.

C'est en grande partie vrai… voilà pourquoi…

Avec seulement 7% de la population, l'Union européenne représente 21% du PIB mondial ce qui en fait la seconde puissance économique derrière les Etats-Unis… (24%) et devant la Chine (15%).

Mais si l'Europe pèse dans l’économie mondiale elle peine à faire pencher la balance sur le plan politique.

"Quel numéro pour l'Europe ?" ironisait Kissinger, conseiller du président américain Nixon.

En effet, malgré l'existence d’une haute représentante aux affaires étrangères, les 28 pays membres de l'UE restent absolument souverains dans la conduite de leur politique étrangère.

Sans vrai leadership, l'UE est incapable de dénouer les grands problèmes du monde, comme le conflit israélo-palestinien ou le dossier iranien, détricoté sous ses yeux par Donald Trump.

L'exception qui confirme la règle : la crise ukrainienne, durant laquelle les 28 ont fait front et ont su imposer leurs sanctions contre la Russie.

L'Union européenne ne regarde pourtant pas à la dépense lorsqu'il s’agit d'aider les autres pays à se développer. Avec plus de 75 milliards d'euros donnés, elle reste la puissance la plus philanthrope au monde.

Mais la diplomatie du portefeuille ne lui réussit guère.

Sur le plan de la défense, l'UE est également à la traîne avec seulement 1,4% de son PIB dépensé contre plus de 3% aux Etats-Unis ou encore 4,2% en Russie.

Économiquement l'Europe a beau boxer chez les poids lourds, elle reste décidément un poids plume diplomatique.

 

Rédaction en chef : Caroline de Camaret
Commentaire : Mathilde Benezet