Logo Toute l'Europe

Médiateur: Les ONG peuvent aider les institutions de l'UE à mieux faire leur travail

Le Médiateur européen, Nikiforos Diamandouros, a souligné combien il est important que les organisations non-gouvernementales (ONGs) attirent l’attention sur des éventuels cas de mauvaise administration au sein des institutions de l’UE. Au cours des dix dernières années, le Médiateur a reçu près de 1000 plaintes provenant d’ONGs ou d’associations. Ces plaintes ont trait à des cas de mauvaise administration dans des projets environnementaux, des retards de paiement dans le cadre de contrats de l’UE, ou concernent le manque de transparence des institutions de l’UE. Statewatch, Corporate Europe Observatory et European Citizen Action Service (ECAS) sont au nombre des ONGs qui se sont plaintes. Deux plaintes récentes concernant la politique environnementale de la Banque européenne d’investissement (BEI) et la question du “jeu des chaise musicales” au sein de la Commission ont été introduites respectivement par deux ONGs polonaises et Greenpeace.

M. Diamandouros a commenté: “Le Médiateur compte sur les plaintes des ONGs pour l’aider à déceler des cas éventuels de mauvaise administration dans les institutions de l’UE. Les institutions, quant à elles, profitent de l’implication active des ONGs contribuant à corriger des problèmes dans le système.”

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Pour approfondir

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Médiateur: Les ONG peuvent aider les institutions de l'UE à mieux faire leur travail

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide