Logo Toute l'Europe

La lenteur des réformes en matière d'éducation et de formation menace la compétitivité européenne à long terme

Les systèmes européens d’éducation et de formation ne progressent pas suffisamment, d’une manière générale, sur la voie des objectifs fixés dans la stratégie de Lisbonne pour la croissance et l’emploi: telle est la principale conclusion de l’édition 2007, publiée aujourd’hui, du rapport annuel de la Commission européenne sur les progrès accomplis en direction des objectifs de Lisbonne dans le domaine de l’éducation et de la formation. Le rapport retrace les progrès réalisés depuis 2000 à la lumière de certains indicateurs clés et met l’accent sur cinq critères de référence en matière d’éducation arrêtés conjointement par les États membres. Du côté positif, le nombre de diplômés de troisième cycle dans les filières mathématiques, scientifiques et technologiques continue d’augmenter. En revanche, les progrès accomplis au regard des autres critères ont été limités.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Pour approfondir

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur La lenteur des réformes en matière d'éducation et de formation menace la compétitivité européenne à long terme

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide