Logo Toute l'Europe

La Commission favorise le dialogue public-privé pour améliorer la sécurité des citoyens de l’UE

Notre conception de la sécurité s’est radicalement modifiée il y a tout juste six ans. Depuis les attentats de New York, des menaces pèsent en permanence sur la sécurité de l’Europe, comme l’ont rappelé les récentes arrestations au Danemark et en Allemagne. La Commission européenne lance aujourd’hui une communication visant au renforcement du partenariat public-privé en matière de recherche et d’innovation sur la sécurité avec la création du forum européen de la recherche et de l’innovation en matière de sécurité (ESRIF), qui se réunira pour la première fois aujourd’hui. En assurant le lien entre les activités de recherche et innovation en matière de sécurité du secteur privé et des centres de recherche d’une part et le processus de prise de décision politique en matière de sécurité d’autre part, il permettra, grâce à une approche à long terme, de concevoir des politiques efficaces et d’améliorer la sécurité pour les citoyens de l’UE. La recherche en matière de sécurité peut amener à l’élaboration de technologies concrètes et utiles telles que l’identification optique des explosifs et les systèmes de détection vidéo, tout en préservant les libertés civiles de nos citoyens.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Pour approfondir

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur La Commission favorise le dialogue public-privé pour améliorer la sécurité des citoyens de l’UE

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide