Derniers articles publiés

La Commission entreprend d’alléger la charge des accidents et des blessures

Actualité 23.06.2006

La Commission européenne a adopté aujourd’hui une communication et un plan d’action ayant pour but d’alléger la charge représentée par les accidents et les blessures, qui constituent la quatrième cause de décès dans l’Union et tuent chaque année quelque 235 000 citoyens européens. Les accidents et les blessures sont à l’origine de près de 7 millions d’hospitalisations et de 20 % des congés de maladie ; ce sont eux qui font le plus de victimes chez les enfants et les jeunes. La communication concernant des actions pour une Europe plus sûre fait de la prévention des accidents une priorité des programmes d’action "santé publique" actuel et futurs (c’est par ce mécanisme que l’UE apporte une aide financière à des projets menés dans les États membres). Elle invite également les États membres à collaborer avec l’UE et à donner la priorité à la prévention des accidents en menant des campagnes d’information et en recueillant des données. "Le fait que le risque de mourir d’un accident soit cinq fois plus élevé en Lituanie qu’aux Pays-Bas nous rappelle de manière brutale la nécessité de faire plus pour prévenir les décès évitables dus aux accidents dans toute l’Europe", a déclaré Markos Kyprianou, commissaire européen à la santé et à la protection des consommateurs. "Cette communication vise à mettre en place une collaboration entre la Commission et les États membres afin de réduire cette source de pertes de vies et de souffrances inutiles dans tous les pays de l’UE".