Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

Reconquête, le parti d’Eric Zemmour, annonce rejoindre le groupe ECR au Parlement européen

Marion Maréchal, tête de liste de Reconquête pour les prochaines élections européennes, a annoncé ce mercredi 7 février le ralliement de son parti aux Conservateurs et réformistes européens. Le Fidesz du Premier ministre hongrois Viktor Orbán aimerait faire de même après le scrutin de juin.

Marion Maréchal mènera la liste Reconquête aux élections européennes. Nicolas Bay y figurera en 4e position
Marion Maréchal mènera la liste Reconquête aux élections européennes. Nicolas Bay y figurera en 4e position

La rumeur courrait depuis des semaines, c’est désormais officiel. Dans une interview accordée ce mercredi 7 février au Point, Marion Maréchal affirme que Reconquête, le parti dont elle est tête de liste aux élections européennes, rejoint le Parti des conservateurs et réformistes européens (European Conservatives and Reformists, ECR), après de longues tractations.

Le député européen Nicolas Bay intègre par la même occasion le groupe des Conservateurs et réformistes européens au Parlement européen dès aujourd’hui. Elu en 2019 sur la liste du Rassemblement national, il avait rejoint Eric Zemmour et Reconquête lors de la campagne présidentielle de 2022, siégeant depuis parmi les députés français non-inscrits. Il devient ainsi, le premier eurodéputé français à siéger au sein du groupe ECR à Strasbourg depuis sa création, en 2009.

A l’issue du scrutin du 9 juin, si Reconquête parvient à envoyer de nouveaux élus au Parlement européen, ceux-ci siégeront également au sein du groupe ECR.

Alliance avec Giorgia Meloni… et Viktor Orbán ? 

Cette nouvelle alliance renforce le poids européen de Reconquête, à quatre mois des élections. En rejoignant ECR, le parti français d’extrême droite s’allie ainsi à Fratelli d’Italia de la Première ministre italienne Giorgia Meloni (qui préside le parti ECR), mais également aux Espagnols de Vox, aux Polonais du PiS (Droit et Justice) ou encore aux Démocrates de Suède.

Le groupe et le parti ECR sont déjà très influents au sein des instances européennes et ont vocation, au lendemain des prochaines élections européennes, à devenir le groupe pivot et central de la droite au Parlement de Strasbourg”, s’est justifiée Marion Maréchal auprès du Point. Disposant de 68 élus à Strasbourg, ECR est aujourd’hui le cinquième groupe le plus important au Parlement européen.

Il pourrait sortir largement renforcé du scrutin de juin. Le Premier ministre hongrois, Viktor Orbán, a fait savoir récemment que son parti, le Fidesz, était “prêt à rejoindre les Conservateurs”. Ses élus au Parlement européen représentent aujourd’hui 12 des 21 eurodéputés hongrois.

Pour Marion Maréchal, l’objectif est clair : que les Conservateurs et réformistes européens deviennent “la troisième force politique du Parlement européen”, derrière le Parti populaire européen (PPE) et les sociaux-démocrates (S&D).

Points de discorde

Ce ralliement de Reconquête à ECR n’efface pas un certain nombre de points de discorde entre le parti d’Eric Zemmour et ses nouveaux alliés. La plupart des formations politiques qui composent ECR sont par exemple favorables à l’adhésion de l’Ukraine à l’Union européenne ou à l’élargissement jusqu’aux Balkans occidentaux. 

Au Point, Marion Maréchal a tenu à rappeler, au contraire, qu’elle était “défavorable à tout nouvel élargissement”. “Même s’il y a une vision partagée de l’Europe pour l’essentiel, il y a toujours des singularités nationales, qui font que, parfois, les intérêts se confrontent et les options divergent”, a-t-elle ajouté.

Pour rester membre du groupe des Conservateurs et réformistes européens après le scrutin du 9 juin, Reconquête doit s’assurer d’y faire élire des candidats. Pour cela, la liste menée par Marion Maréchal doit récolter au moins 5 % des suffrages, selon la règle électorale française. Aujourd’hui, les différents sondages lui donnent entre 6 et 7 % d’intentions de vote.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Reconquête, le parti d'Eric Zemmour, annonce rejoindre le groupe ECR au Parlement européen

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide