Toute L'Europe – Comprendre l'Europe
  • Actualité

Les Républicains s’opposent à un deuxième mandat d’Ursula von der Leyen à la tête de la Commission européenne

Ursula von der Leyen devra faire sans le soutien des Républicains pour être reconduite à la tête de la Commission européenne. Au lendemain de la candidature de l’Allemande, François-Xavier Bellamy a déclaré que son bilan n’était “pas à la hauteur” des attentes de l’Europe.

Ursula von der Leyen et François-Xavier Bellamy sont issus de la même famille politique européenne : le Parti populaire européen (PPE) - Crédits : Commission européenne | Genevieve ENGEL / Parlement européen
Ursula von der Leyen et François-Xavier Bellamy sont issus de la même famille politique européenne : le Parti populaire européen (PPE) - Crédits : Commission européenne | Genevieve Engel / Parlement européen

Pour être reconduite présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen ne pourra compter sur le soutien des députés européens issus des rangs des Républicains (LR). “Nous ne la soutiendrons pas dans l’élection qui vient avec Les Républicains, parce que nous considérons que le bilan n’est pas à la hauteur de ce que l’Europe attend aujourd’hui”, a déclaré au micro de France Inter ce mardi 20 février François-Xavier Bellamy, tête de liste du parti de droite pour les élections européennes du 9 juin.

Une annonce qui peut surprendre, puisque l’Allemande, qui a officialisé ce lundi son souhait de briguer un second mandat à la tête de l’institution, sera très vraisemblablement soutenue par sa famille politique, le Parti populaire européen (PPE). Or, LR siège au sein du groupe du PPE au Parlement européen. Ce qui impliquerait que les eurodéputés français de droite n’appuieraient pas la candidate officielle de leur propre camp.

François-Xavier Bellamy lui reproche notamment une politique trop écologique menée tout au long de son mandat depuis Bruxelles. “L’Union européenne a été dominée ces dernières années, sur les sujets agricoles en particulier, par une majorité qui allait de l’extrême gauche aux élus macronistes”, a-t-il critiqué. Pour lui, les actions menées par Ursula von der Leyen n’ont pas permis “de redonner à ceux qui travaillent en Europe les moyens de vivre de leur travail et les moyens de continuer de produire ce dont nous avons besoin”.

Cette absence de soutien de la part des eurodéputés LR ne devrait toutefois pas porter préjudice à la présidente de la Commission européenne dans la course à sa réélection. Les 8 élus français pèsent peu au sein du premier groupe politique au Parlement européen, fort de 176 députés. En 2019, l’alliance entre le PPE, les sociaux-démocrates (S&D) et Renew Europe avaient permis à Ursula von der Leyen d’obtenir la majorité requise au Parlement pour être élue présidente de la Commission européenne.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Pour approfondir

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Les Républicains s'opposent à un deuxième mandat d'Ursula von der Leyen à la tête de la Commission européenne

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide