Logo Toute l'Europe

La construction européenne comme enjeu de l'élection présidentielle de 2007

Pour une nette majorité de Français, la construction européenne doit être un enjeu “important” (57%), voire “tout à fait prioritaire” (16%) de l’élection présidentielle de 2007.

L’intérêt ainsi exprimé pour les questions européennes apparaît réparti de manière assez homogène parmi les Français, même si l’on note que les jeunes (18-24 ans) accordent un peu plus d’importance à cette question que leurs aînés (“important” pour 70% d’entre eux, “tout à fait prioritaire” pour 16%).

Les salariés du secteur public accordent plus d’importance à la construction européenne comme thème de l’élection présidentielle que ceux du secteur privé : respectivement 86% et 71% d’entre eux considèrent qu’elle devrait en constituer un enjeu “important” ou “tout à fait prioritaire” .

C’est parmi les personnes se disant proches du Front national et du Parti communiste que l’on manifeste le moins d’intérêt pour la construction européenne dans l’élection à venir (respectivement 42% et 36% d’entre eux considèrent cet enjeu comme “peu important”). A contrario, les sympathisants de l’UDF sont ceux qui expriment l’intérêt le plus fort pour cette question : pour 36% d’entre eux, elle doit être “tout à fait prioritaire” en 2007.

La construction européenne comme enjeu de l’élection présidentielle de 2007

Sondage exclusif CSA - France Europe Express - France Info réalisé par téléphone le 3 mai 2006.

Echantillon national représentatif de 913 personnes âgées de 18 ans et plus, constitué d’après la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage), après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur La construction européenne comme enjeu de l'élection présidentielle de 2007

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide