Logo Toute l'Europe

[Revue de presse] Covid-19 : vers un pass sanitaire en Europe ?

La Commission européenne doit présenter mercredi 17 mars sa proposition de passeport sanitaire, également appelé “certificat vert numérique”. Celui-ci accorderait aux voyageurs vaccinés, testés négatifs ou guéris du Covid-19 de se déplacer plus facilement au sein de l’Union.

Le
Le “certificat vert numérique” pourrait faciliter les déplacements touristiques cet été - Crédits : Commission européenne

Le commissaire européen au Marché intérieur Thierry Breton a confirmé ce dimanche que l’exécutif proposerait mercredi un “passeport vert” [Le Point] afin de “faciliter les voyages au sein de [l’Union]” .

Le certificat vert numérique “pourrait permettre d’alléger les restrictions de circulation, ainsi que les quarantaines à l’arrivée et au départ” , explique La Dépêche. Trois critères devraient être retenus : la vaccination, un test négatif et l’attestation d’une guérison du Covid-19.

Interviewé lors du “Grand Rendez-vous” Europe 1-Cnews-Les Echos, Thierry Breton a ajouté que ces informations sur les voyageurs se présenteraient “soit sous forme électronique, soit papier” afin de “respecter ceux qui n’ontpas envie de mettre ça sur leur smartphone’ ” . “Doté d’un code QR” , le document “sera dans la langue de chaque pays et traduit en anglais” [Les Echos].

Ursula von der Leyen a indiqué début mars que le dispositif garantira la protection, la sécurité et la confidentialité des données” , rappelle RTL.

Préserver le tourisme

L’objectif annoncé est que le dispositif soit opérationnel “avant juin” , a souligné Thierry Breton, afin de “préserver la saison touristique” [Le Parisien]. “En Europe, les avis divergent d’un pays à l’autre sur la mise en place d’un tel certificat” , commente toutefois La Dépêche. L’utilisation d’un document unique est particulièrement soutenue par les Etats membres dont l’économie repose en bonne partie sur le tourisme.

Dans une interview donnée à Politico, le Premier ministre croate Andrej Plenković souhaite “que la liberté de mouvement soit plus grande et que les gens puissent réellement se rendre en Croatie” , considérant que le passeport peut être un instrument “pour la suppression d’une série de mesures restrictives nationales et d’interdictions de voyage” .

Inclure les vaccins russe et chinois ?

Le document commun devrait toutefois ne prendre en compte que les vaccins “validés par l’Agence européenne des médicaments” , relate Euronews. C’est-à-dire, à ce stade, ceux de Pfizer BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Janssen, mais pas Spoutnik V ou Sinopharm. “[Les] citoyens de l’UE vaccinés avec les sérums russe et chinois ne pourraient pas bénéficier des facilités de déplacement envisagées par ce dispositif” , poursuit le média.

Or plusieurs Etats européens ont recours à ces derniers. La Hongrie est le seul pays de l’UE à utiliser les deux, tandis que Spoutnik V “est en cours d’homologation” [Ouest France] ou a déjà été livré en Slovaquie et en République tchèque. Leur non-reconnaissance dans le futur certificat vert “est un piège tendu aux Hongrois, les autorités doivent le résoudre” , a par exemple réagi l’eurodéputé magyar István Ujhelyi (S&D) dans des propos relayés par Euronews.

A côté de cette initiative européenne, plusieurs pays envisagent également de tenir compte des trois critères du passeport vert pour réduire les restrictions sur leur propre territoire. La France “travaille de son côté à la possibilité de proposer un laissez-passer numérique pour donner accès aux restaurants, musées et autres lieux culturels aux personnes ne présentant pas de risque de contamination” [RTL]. La Bulgarie souhaite quant à elle “reconnaître les vaccins non autorisés par l’Agence européenne des médicaments (EMA) dans son [propre] certificat de vaccination” , relaie Euractiv.

La position de la Commission “concernant les vaccins non approuvés par l’Agence européenne des médicaments pourrait changer d’ici” mercredi, fait savoir Euronews. Tandis que les Etats devront valider d’un commun accord ce nouvel instrument le 25 mars, à l’occasion d’un Conseil européen.

Les autres sujets du jour

Allemagne

Covid-19

Défense

Espagne

Italie

Pays-Bas

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur [Revue de presse] Covid-19 : vers un pass sanitaire en Europe ?

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide