Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

Plusieurs pays européens manifestent contre les violences faites aux femmes

En Espagne, en Italie ou en France, des dizaines de milliers de personnes sont descendues dans la rue, samedi 25 novembre, à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

Le Conseil de l'Europe estime qu'entre 12 et 15 % des femmes en Europe sont quotidiennement confrontées à la violence domestique - Crédits : Gustave Deghilage / Flickr CC BY-NC-ND 2.0 DEED
Le Conseil de l’Europe estime qu’entre 12 et 15 % des femmes en Europe sont quotidiennement confrontées à la violence domestique - Crédits : Gustave Deghilage / Flickr CC BY-NC-ND 2.0 DEED 

Des milliers de personnes” dans les rues espagnoles [El País], “une marée violette” en France [20 Minutes], “un cortège sans précédent” à Rome [Le Monde]. Ce samedi 25 novembre 2023, “à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes” [Euronews], des marches et rassemblements se sont tenus dans de nombreuses villes du Vieux Continent pour réclamer “des changements de comportements des hommes et davantage de moyens et d’efficacité des Etats” dans la lutte contre ce fléau [Courrier international].

Vive émotion en Italie

Le Conseil de l’Europe estime qu’entre 12 et 15 % des femmes en Europe sont quotidiennement confrontées à la violence domestique”, rappelle Euronews. En Italie, les organisatrices ont avancé “le chiffre de 500 000 personnes à Rome”, répondant à l’appel “de l’association Non una di meno (‘pas une de moins’)” [Le Monde]. Les manifestants se sont réunis “sur les places italiennes pour crier et donner une voix à celles qui ne l’ont plus”, précise la Rai.

Car cette marche s’est déroulée peu après “un nouveau féminicide qui a fait la ‘une’ de toute la presse transalpine ces derniers jours, celui de Giulia Cecchettin, 22 ans, tuée le 13 novembre par son compagnon, près de Venise”, indique Le Monde. La Deutsche Welle explique que “l’affaire a saisi l’Italie, déclenchant des protestations dans tout le pays où en moyenne une femme est tuée tous les trois jours”. “Giulia Cecchettin est la 106e femme morte en Italie cette année à la suite de violences domestiques”, fait savoir Le Monde.

Plus de moyens réclamés en France

L’Espagne a elle aussi vu ses rues se remplir ce samedi. A Madrid, “les organisateurs ont estimé à 50 000 le nombre de personnes ayant participé à la marche”, rapporte El País. “Les collectifs féministes [avaient] appelé à plus de 40 mobilisations […] dans plusieurs villes d’Espagne”, ajoute El Confidencial. “Des défilés ont aussi eu lieu à Barcelone et Séville, dans un pays pionnier où fut votée en 2004 la première loi européenne réprimant spécifiquement la violence de genre”, souligne Courrier international.

Dans l’Hexagone, “une marée violette, la couleur du féminisme, a envahi les rues de plusieurs villes” françaises [20 Minutes]. “À Paris, la marche a rassemblé 80 000 personnes entre la place de la Nation et la place de la République selon Nous toutes et la CGT, 16 500 personnes selon la préfecture de police”, relate France 24. Les manifestants ont réclamé “au gouvernement des moyens supplémentaires” dans la lutte contre les violences faites aux femmes, le collectif Nous Toutes évaluant à “ ‘plus de deux milliards d’euros’ le montant requis pour lutter efficacement” contre ce fléau [France 24].

Les autres sujets du jour

Culture

Economie

Elections européennes de 2024

Environnement

Israël/Palestine

Vie politique des Etats membres

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Plusieurs pays européens manifestent contre les violences faites aux femmes

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide