Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

Le Parlement européen et le Conseil s’accordent pour prolonger d’un an le pass sanitaire européen

Lundi 13 juin, eurodéputés et gouvernements des Vingt-Sept ont décidé de repousser la date de validité du certificat Covid numérique de l’UE jusqu’en juin 2023 pour parer à l’émergence de nouveaux variants.

Le règlement établissant le pass sanitaire européen arrivait à échéance le 30 juin prochain
Le règlement établissant le pass sanitaire européen arrivait à échéance le 30 juin prochain - Crédits : Claudio Centonze / Commission européenne

De nombreux pays ont désormais décider de s’en passer. Pourtant, l’Union européenne ne veut pas définitivement abandonner son pass sanitaire. Ce lundi 13 juin, les représentants du Parlement européen et des Etats membres se sont mis d’accord pour prolonger d’un an le règlement établissant le certificat Covid numérique, destiné à faciliter les déplacements dans l’UE.

Adopté le 14 juin 2021, celui-ci devait arriver à expiration le 30 juin prochain. “Avec cette prolongation, les législateurs de l’UE souhaitent garantir la liberté de circulation des citoyens de l’UE en cas d’apparition d’un nouveau variant inquiétant”, explique le Parlement européen dans un communiqué.

Selon l’accord du Parlement européen et du Conseil, qui doit encore être formellement validé par les deux institutions dans les prochains jours, la Commission européenne devra publier un rapport avant la fin de l’année 2022 pour déterminer si le dispositif est toujours nécessaire.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Le Parlement européen et le Conseil s’accordent pour prolonger d’un an le pass sanitaire européen

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide

1 commentaire

  • Avatar privé
    Henri Persat

    Merci de me communiquer la liste des députés ayant voté la prolongation de ce passe