Toute L'Europe – Comprendre l'Europe
  • Revue de presse

Football : pour la presse européenne, le Ballon d’or consacre la “saison exceptionnelle” de Karim Benzema

Le joueur du Real Madrid a remporté la 66e édition du plus prestigieux trophée individuel, lundi 17 octobre. Pour les médias européens, ce succès - le cinquième pour un Français - ne souffre d’aucune contestation tant l’attaquant a survolé les débats durant toute la saison. 

Karim Benzema succède au palmarès à l'attaquant du PSG Lionel Messi, vainqueur du trophée à sept reprises
Karim Benzema succède au palmarès à l’attaquant du Paris Saint-Germain Lionel Messi, vainqueur du trophée à sept reprises - Crédits : padrien80 / Flickr CC BY-NC-SA 2.0 | Real Madrid / Wikimedia commons CC BY 3.0

Karim Benzema ramène “le ballon à la maison”, peut-on lire ce matin en Une du journal L’Equipe. Lundi 17 octobre, l’attaquant du Real Madrid a remporté le Ballon d’or, “la plus haute récompense individuelle” [AS], “lors d’une cérémonie au Théâtre du Châtelet à Paris” [Courrier international]. Il devance “le Sénégalais Sadio Mané et le Belge Kevin de Bruyne au classement” [Ouest-France].

Le Lyonnais de naissance entre ainsi un peu plus “dans la légende”, s’enthousiasme le quotidien local Le Progrès. Même le président Emmanuel Macron s’en est réjoui sur Twitter : “KB9 ! (le surnom du joueur composé de ses initiales et de son numéro de maillot) Deux lettres et un chiffre qui resteront dans l’histoire du football” [Le Parisien].

Mais le sacre du footballeur de 34 ans dépasse largement les frontières de l’Hexagone. A commencer par l’Espagne où il évolue depuis 2009. Le quotidien sportif pro-madrilène AS est dithyrambique, saluant un joueur qui a su “se construire un statut qui le place parmi les meilleurs joueurs de l’histoire du Real Madrid et parmi les meilleurs attaquants de tous les temps”. Le pro-barcelonais Sport se fait lui un peu plus discret. Le média se contente d’un “Benzema, vainqueur chez les hommes” dans un coin de sa Une, consacrée en majeure partie à la joueuse du FC Barcelone Alexia Putellas, vainqueure du Ballon d’or féminin.

Une saison “exceptionnelle

Il y a eu peu de gagnants aussi évidents”, affirme The Guardian. Le quotidien britannique revient sur la saison de Karim Benzema, rappelant les statistiques impressionnantes du Français : “44 buts en 46 matchs et […] 15 passes décisives”. Le Corriere dello Sport en Italie salue également la performance de l’attaquant, “capable de réaliser une saison fantastique avec le Real Madrid, en remportant la Ligue des champions, la Supercoupe d’Europe, la Liga [le championnat espagnol] et la Supercoupe d’Espagne”. Sans oublier “le triomphe [avec] l’équipe de France en Ligue des nations à l’automne 2021″ [DNA] qui avait bien lancé cette “saison 2021-2022 exceptionnelle” [ESPN].

Le Ballon d’or 2022 lui a été remis par Zinedine Zidane, le dernier Français à avoir remporté le trophée tant convoité en 1998″, souligne la Gazzetta dello Sport. Au moment de le recevoir, Karim Benzema a rendu hommage à l’ancien capitaine de l’équipe de France ainsi qu’à Ronaldo, l’ancien joueur brésilien. “J’ai toujours voulu être comme ces deux-là”, rapporte ainsi l’hebdomadaire allemand Sport Bild. “Je suis vraiment fier de voir ce prix, c’est mon rêve depuis que je suis enfant”, a poursuivi le principal intéressé [ESPN].

Ballon d’or du peuple

Aux Pays-Bas, Algemeen Dagblad note que “Karim Benzema est le cinquième Ballon d’or français après Raymond Kopa (1958), Michel Platini (1983, 1984, 1985), Jean-Pierre Papin (1991) et Zinedine Zidane (1998)”. Pourtant, tout n’a pas toujours été si simple pour le Lyonnais. “En l’espace d’un peu plus d’un an, tout, ou presque, a changé pour Karim Benzema, qui est passé du statut de paria dans son pays natal à celui de roi du football mondial”, affirme la Gazzetta dello Sport.

Le journal italien rappelle que le joueur a “renoué avec ses compatriotes, qui lui ont même pardonné sa condamnation à un an de prison avec sursis” pour une affaire de chantage à l’encontre de son ancien partenaire de l’équipe nationale Mathieu Valbuena. Une affaire qui lui a valu d’être “exclu de l’équipe de France pendant cinq ans et demi” [The Herald Sun].

Mais ces mauvais souvenirs semblent désormais derrière lui. “Sur scène, [Karim] Benzema a appelé son prix ‘le Ballon d’or du peuple’ ”, cite le tabloïd britannique Daily Star. Interrogé sur la signification de cette formule par Le Figaro, il a évoqué un clin d’œil “à tous [ses] fans qui [l]‘ont soutenu à chaque instant, même dans les moments difficiles”.

Les autres sujets du jour

Energie

Politique et élections

Relations extérieures

Royaume-Uni

Social

Transports

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Pour approfondir

  • Société

  • Sport

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Football : pour la presse européenne, le Ballon d'or consacre la "saison exceptionnelle" de Karim Benzema

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide