Toute L'Europe – Comprendre l'Europe
  • Actualité

Erasmus+, un levier d’action pour les collectivités et les territoires

Agglomérations, département ou régions figurent parmi la longue liste des potentiels structures bénéficiaires d’Erasmus+. Ces collectivités s’impliquent de plus en plus dans le programme de mobilité pour stimuler l’innovation et l’attractivité de leurs territoires.

A leur retour de mobilité, les apprentis font bénéficier leur territoire des innovations apprises durant leur expérience
A leur retour de mobilité, les apprentis font bénéficier leur territoire des innovations apprises durant leur expérience – Crédits : SrdjanPav / iStock

La notoriété d’Erasmus+ n’est plus à démontrer. Selon une étude de l’Agence Erasmus+ France, 87 % des Français ont déjà entendu parler du programme. Si la plupart d’entre eux savent qu’il peut bénéficier aux étudiants de l’enseignement supérieur, ils sont déjà moins nombreux à connaître les opportunités de mobilité en faveur des apprentis, des demandeurs d’emploi, des enseignants ou des collégiens.

Surtout, il est peu probable qu’ils aient eu vent des retombées du programme européen pour les territoires. Un sujet jusqu’ici peu traité mais qui prend tout son sens avec le nouvelle programmation 2021-2027. L’inclusion et l’accessibilité pour tous font partie des objectifs prioritaires d’Erasmus+ sur la période.

Fraichement désignée à la tête de l’Agence Erasmus+ France / Education Formation, Nelly Fesseau s’interroge : “comment fait-on pour que des personnes, des élèves, des étudiants, des apprentis qui pourraient se sentir plus éloignés de l’Europe et d’Erasmus se sentent concernés ?”. Pour la directrice, ancienne fonctionnaire territoriale, “il est important qu’il y ait des porteurs de projets issus des collectivités locales”. Les Régions, les Régions académiques, les Départements ou encore les Villes sont donc des partenaires privilégiés.

Un intérêt croissant des collectivités

Projets de mobilité ou partenariats dans les domaines de l’éducation, de la formation, de la jeunesse et du sport : l’éventail des opportunités pour les collectivités est large. Tout comme les retombées pour les territoires.

Avec cette idée à l’esprit, l’Agence Erasmus+ France Education Formation organisait les 22 et 23 novembre dernier à Bordeaux sa conférence annuelle intitulée “Quelles opportunités pour les territoires ?”. L’occasion pendant deux jours d’évoquer la diversité des possibilités offertes aux collectivités ainsi que l’effet de levier pour l’innovation et l’attractivité des territoires. Des délégations allemande, espagnole et italienne étaient également présentes pour mettre en avant les bonnes pratiques. Des pays “où la dimension territoriale est très forte”, souligne Nelly Fesseau.

Embarquer les petites structures dans le programme

Au cours des différentes tables rondes organisées, les participants des quatre pays ont évoqué la mise en pratique du programme sur leur territoire.

On insiste beaucoup sur l’inclusion sociale. Or certaines régions isolées n’ont pas toujours la possibilité de se faire accréditer [pour déposer des projets Erasmus+]”, explique Maximilian Weig, fonctionnaire pour le ministère de l’Education du Land de Bavière. En Allemagne, la compétence revient aux Régions qui sont donc pleinement impliquées dans la mise en œuvre d’Erasmus+. Le Land de Bavière est directement à la tête d’un consortium regroupant les établissements scolaires de la région, permettant aux petites structures d’en bénéficier sans demander d’accréditation. C’est à la collectivité que revient le plus gros du travail administratif. Le dispositif existe aussi en France, même si le procédé est moins répandu.

Les collectivités participent également directement aux projets Erasmus+. Entre 2014 et 2020, 69 d’entres elles ont participé à 224 projets. Nelly Fesseau affirme vouloir faire gonfler ce chiffre dans les années à venir. “C’est notre rôle à tous, de l’agence, des collectivités territoriales, de l’Education nationale et des établissements de faire connaître Erasmus+”, explique-t-elle. Depuis deux ans, l’Agence a d’ailleurs mis sur pied un partenariat avec Régions de France pour mieux faire circuler l’information.

Erasmus+, facteur d’attractivité et de développement

Derrière cet accompagnement, les collectivités ont également conscience des retombées pour leur territoire. Carolina Casal Funcasta, conseillère en formation des enseignants en Galice souligne qu’il est “important pour [les] professeurs de découvrir les méthodes à l’étranger”. Dans la région espagnole, cette mobilité est d’ailleurs inscrite dans leur plan de formation. A leur retour, beaucoup changent leur méthode de travail et font preuve d’innovation. Sur les questions liées à la réalité virtuelle ou l’intelligence artificielle notamment, elle note d’importants progrès.

En plus des compétences, le programme de mobilité est également l’occasion de mettre en avant sa culture ou son patrimoine. Alessia Ricci participe au programme “Study in Sicily” pour l’Institut national italien de documentation, d’innovation et de recherche en éducation (INDIRE). Avec le projet, “on essaie d’effectuer un travail sur les éléments de culture du territoire : son mode de vie, l’hospitalité”, explique-t-elle notamment. Erasmus+ est donc également un outil de valorisation de sa culture nationale, mais aussi locale.

Huit projets français financés par Erasmus+ reçoivent des prix de la Commission européenne

A l’occasion de sa conférence annuelle, l’Agence Erasmus+ a également mis à l’honneur plusieurs projets soutenus par le programme.

Quatre projets menés à tous les niveaux d’enseignement (maternelle, primaire, lycée et enseignement agricole) ont ainsi reçu le Prix européen de l’enseignement innovant qui met en lumière des projets utilisant des méthodes novatrices.

Un second prix, le label européen des langues dont l’objectif est de récompenser et de diffuser les résultats de projets d’excellence dans le domaine du multilinguisme, a quant à lui été décerné à trois rectorats ainsi qu’à une université.

Pour connaître les projets récompensés, rendez-vous sur le site de l’Agence Erasmus+ France Education Formation.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Pour approfondir

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Erasmus+, un levier d'action pour les collectivités et les territoires

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide

1 commentaire

  • Avatar privé
    Schwab

    C’est bien de participer à cela pour aider nos jeunes bravo 👍🏼👍🏼👍🏼👌🏼👌🏼👌🏼😁😁😁😱😱😱