Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

En France, en Europe et dans le monde : qu’est-ce que la fête de la musique ?

Le 21 juin est le jour de la fête de la musique. Sur une idée originale française, l’événement qui célèbre sa 42e édition en 2024 n’a pas tardé à essaimer d’abord en Europe, puis dans le monde entier.

La fête de la musique est célébrée chaque 21 juin, jour le plus long de l'année
La fête de la musique est célébrée chaque 21 juin, jour le plus long de l’année - Crédits : omersukrugoksu / iStock

Tous les ans le 21 juin, résonnent dans les rues des villes européennes des airs de musique en tous genres. Amateurs, professionnels, groupes, solistes, classique, rock, jazz, rap… la fête de la musique convie partout dans le monde des amateurs et professionnels à se produire gratuitement le jour du solstice d’été, devant un large public. Des genres novateurs, “démodés” ou même “étranges” : tous sont acceptés lors de cette soirée qui se prolonge jusqu’au petit matin du 22 juin.

Comment la fête de la musique a-t-elle vu le jour ?

L’événement est créé officiellement en France en 1982 par Maurice Fleuret, directeur de la musique et de la danse, sur une proposition de Jack Lang, alors ministre de la Culture. L’envie d’une fête populaire autour de la musique émane du constat que les concerts payants sont souvent réservés à une élite. 

La manifestation s’étend rapidement à l’Europe, en commençant par la Belgique en 1984, puis à travers une année européenne spécialement consacrée à la musique en 1985. Première capitale européenne de la culture la même année, Athènes est choisie pour inaugurer l’européanisation de l’événement, qui a également lieu à Barcelone, Chypre, Hambourg, Luxembourg, Madrid, Malte, Namur et Rome. Et même au-delà de l’Europe, comme à Hong-Kong, Moscou et Singapour.

Quels pays célèbrent aujourd’hui la fête de la musique ? 

L’événement n’a pas partout la notoriété et la régularité qu’il a en France, toutefois plus de 120 pays dans le monde y participaient en 2017, selon le ministère français de la Culture. Si le label “fête de la musique” est bien français, il est plus prudent de parler de “fest der Musik” en Allemagne, de “Music day”, “World Music Day” ou encore de “Make music day” (sur l’exemple de l’homophone “faites de la musique”, lancé en 1982) au Royaume Uni, de “Dia international de la musica” en Espagne ou encore de “festa della Musica” en Italie.

En 2024, l’événement célèbre son 42e anniversaire. Au programme de cette nouvelle édition, le ministère français de la Culture répertorie plus de 1 300 événements à travers le monde.

Qu’est-ce que la charte de la fête de la musique ? 

En 1997, la charte de la “Fête européenne de la musique” est signée à Budapest par toutes les villes qui souhaitent y participer. Elle fixe des règles et des principes pour toutes les villes et les pays qui voudraient importer le concept. 

Cette même année est créée l’association internationale de la fête européenne de la musique, dont la mission principale est de supporter la mobilité des artistes ainsi que le partage des cultures et des techniques. Encore balbutiante dans certains pays européens, l’action des alliances et instituts français joue un rôle important dans sa diffusion.

La Charte internationale de la Fête de la musique

“La Fête de la Musique, lancée en France en 1982, connaît un développement international remarquable. Cet événement dédié à la musique vivante sous toutes ses formes, ouvert à tous les publics sans discrimination, est célébré chaque 21 juin, simultanément sur cinq continents, à travers de nombreuses manifestations adaptées aux spécificités de chaque pays.

Il fédère dans plus de 120 pays et 1000 villes des acteurs très divers : établissements culturels et scolaires, réseaux diplomatiques, collectivités locales et territoriales, ministères de la culture, associations, professionnels de la musique ou encore écoles de musique. A travers cet événement commun, ces organisateurs publics et privés témoignent de leur volonté de favoriser une meilleure connaissance des réalités artistiques de leurs pays et de développer des relations interculturelles.

Dans cet esprit, la Fête de la Musique se fonde sur les principes suivants :

1 - La Fête de la Musique se déroule, chaque année, le 21 juin.
2 - La Fête de la Musique est une célébration de la musique vivante destinée à mettre en valeur l’ampleur et la diversité des pratiques musicales, dans tous les genres de musique.
3 - La Fête de la Musique est un appel à la participation spontanée et gratuite qui s’adresse aussi bien aux musiciens amateurs que professionnels.

4 - Tous les concerts sont gratuits pour le public. Les organisateurs s’engagent à promouvoir, dans ce cadre, la pratique musicale et la musique vivante, sans esprit ni but lucratif.
5 - La Fête de la Musique est une journée exceptionnelle pour toutes les musiques et tous les publics. Elle doit rester une manifestation ouverte, source d’échanges et de découvertes.
6 - La Fête de la Musique est aussi souvent que possible une manifestation de plein air qui se déroule dans les rues, sur les places, dans les jardins publics, dans les cours…

La Fête de la Musique est l’occasion d’investir ou d’ouvrir exceptionnellement au public des lieux qui ne sont pas traditionnellement des lieux de concerts : musées, hôpitaux, édifices publics…

Les organisateurs s’engagent à respecter l’esprit et les principes fondateurs de la Fête de la Musique tels qu’énoncés dans cette charte. Ils confirment par leur adhésion à ces principes qu’ils souhaitent développer l’événement dans leur pays et/ou ville et prendre ainsi une part active à son rayonnement international.

De plus, il leur est demandé d’intégrer le logo officiel de la Fête de la Musique sur tous leurs supports de communication et de collaborer avec l’équipe d’À Facettes, afin de conférer un réel impact médiatique à la dimension internationale de la Fête.”

Source : ministère de la Culture

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Pour approfondir

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur En France, en Europe et dans le monde : qu'est-ce que la fête de la musique ?

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide Le consentement des cookies est requis