Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

[Carte] L’accès à l’emploi des personnes handicapées en Europe

Dans l'Union européenne, environ 87 millions de personnes souffrent d'une forme de handicap. La Commission œuvre pour améliorer l'inclusion des personnes en situation de handicap dans la société, mais l'accès à l'emploi est marqué par de fortes disparités entre les Etats membres.

Selon des chiffres publiés par le Parlement européen en juin 2020, le taux d’emploi des personnes handicapées dans l’UE s’élève à 50,8 % (pour les 20-64 ans), contre 75 % pour les personnes non handicapées. Le Parlement estime même à 28,4 % le risque pour les personnes handicapées de finir sous le seuil de pauvreté ou de souffrir d’exclusion sociale, comparé à 17,8 % pour la population globale.

De fortes disparités

En moyenne, dans les 27 pays de l’Union européenne, l’écart d’emploi entre personnes handicapées et personnes non handicapées s’élèvent à 23 %. Une moyenne qui cache pourtant de fortes disparités entre les Etats membres. En effet, si cet écart est de 7,9 % au Danemark, il est en revanche de 38 % en Belgique et de 41,3 % en Irlande.

La France se situe légèrement au-dessus de la moyenne européenne avec un écart d’emploi entre personnes handicapées et non handicapées de 24,2 %. Une situation similaire se retrouve en Grèce, en Autriche et aux Pays-Bas avec un écart d’emploi respectivement de 23,8 %, 25,1 % et 25,8 %.

Les plus faibles taux d’écart d’emploi se retrouvent dans les pays du sud de l’Europe, comme en Italie (14,9 %), en Espagne (15,9 %) et au Portugal (16,2 %).

En revanche, les pays d’Europe centrale et orientale sont les plus mauvais élèves en la matière avec, par exemple, un écart d’emploi de 28,7 % en Croatie, de 30,3 % en Allemagne et de 34,2 % en Pologne.

Approches différentes

Pour remédier à ces écarts importants, les Etats membres ont mis en place des législations plus ou moins contraignantes pour rendre leur marché du travail plus inclusif.

Certains, comme la France et l’Allemagne, ont choisi une approche par les quotas et l’obligation d’emploi en mettant en place des législations contraignantes pour les entreprises. Un taux d’emploi des personnes en situation de handicap est fixé et, s’il n’est pas atteint et respecté par les entreprises, celles-ci doivent alors verser une compensation financière.

D’autres pays ont opté pour une approche par les droits fondée sur le principe de non-discrimination. La logique suivie est celle de l’incitation qui pousse l’employeur à opérer des aménagements du poste de travail et des conditions d’emploi. Cette approche se retrouve principalement dans les pays du nord de l’Europe, comme au Danemark et en Suède.

Stratégie européenne d’accès aux droits des personnes handicapées 2021-2030

La Commission européenne, avec sa stratégie 2021-2030, s’est également engagée pour améliorer l’inclusion des personnes en situation de handicap dans la société européenne.

Cette stratégie définit un cadre général qui guide le travail de la Commission pour proposer des directives et présenter des recommandations aux Etats membres pour qu’ils agissent en faveur d’une meilleure inclusion des personnes en situation de handicap. Car, dans de nombreux domaines liés au handicap (transport, santé, éducation, culture…) l’UE partage les compétences avec les pays membres.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur [Carte] L'accès à l'emploi des personnes handicapées en Europe

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide