Toute L'Europe – Comprendre l'Europe
  • Actualité

Bourges désignée capitale européenne de la culture en 2028

La préfecture du Cher sera capitale européenne de la culture pour représenter la France en 2028, aux côtés de villes tchèque et nord-macédonienne. Mercredi 13 décembre, après des mois de suspense, elle a été préférée à Rouen, Montpellier et Clermont-Ferrand.

Bourges a été désignée pour être capitale européenne de la culture en 2028. Crédits : Lucentius / iStock
Ville à taille humaine, Bourges a été désignée capitale européenne de la culture en 2028. Crédits : Lucentius / iStock

Il ne pouvait en rester qu’une. A quelques minutes du verdict final, les visages étaient serrés dans les rangs des délégations des quatre villes présélectionnées pour devenir capitale européenne de la culture en 2028. Après des années de travail, tous ceux qui ont oeuvré pour la victoire de leur ville, étaient présents dans les salons du ministère de la Culture mercredi 13 décembre, dans l’attente de la décision.

A l’annonce du verdict, peu après 18h, la joie des Berruyers contrastait avec la déception des autres. La préfecture du Cher, connue pour son Printemps de Bourges, sera capitale européenne de la culture en 2028 et représentera la France, aux dépens de Rouen, Montpellier et Clermont-Ferrand autres finalistes de cette longue course vers l’obtention du label européen. Bourges partagera cette distinction avec deux autres villes : České Budějovice en République tchèque et Skopje en Macédoine du Nord (pays candidat à l’adhésion européenne). 

Après l’explosion de joie, le maire de Bourges Yann Galut a adressé ses premiers mots à ses homologues, forcément déçus, avant de revenir sur le succès de la candidature de sa ville. “Vous nous faites l’immense honneur d’être capitale européenne, mais aussi l’immense responsabilité de représenter la France. Nous étions le petit-poucet, une ville de moins de 100 000 habitants, ce sera pour nous un extraordinaire levier d’attractivité. Nous avons proposé une autre vision, un autre modèle pour vivre la culture, cela nous a réussi. Du fond du cœur, merci !”, a déclaré l’édile, l’émotion toujours palpable sur son visage.

5e ville française

Départager les quatre candidats n’a pas été aisé, tant les dossiers ont été “ambitieux”, a souligné la ministre de la Culture Rima Abdul-Malak. Pour les déçus du jour, tout n’est pas perdu. “Vous avez bâti un élan collectif et su fédérer beaucoup plus largement que le secteur de la culture. Pour vous aussi, ce sera une véritable réussite”, a-t-elle adressé aux maires de Clermont-Ferrand, Montpellier et Rouen.

Le choix est revenu à un jury d’experts indépendants, présidé par l’Italienne Rossela Tarantino, qui avait mené le projet de Matera capitale européenne de la culture 2019. Composé de 12 spécialistes européens (désignés par le Parlement européen, le Conseil de l’UE, la Commission européenne, le Comité européen des régions et le ministère de la Culture) dont deux français, le jury a épluché les candidatures et visité ces dernières semaines les quatre villes présélectionnées en mars dernier. Lors de la présélection, il avait écarté les dossiers d’Amiens, Bastia, Nice, Reims et Saint-Denis.

Mis en place en 1985, à l’initiative conjointe de la Grèce et de la France, le label a déjà été décerné à quatre villes françaises : Paris en 1989, Avignon en 2000, Lille en 2004 et Marseille en 2013. A l’image de la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne, les pays recevant la distinction sont connus à l’avance. En 2028, c’est donc au tour de la France, de la République tchèque et de la Macédoine du Nord d’en hériter.

Les capitales européennes de la culture entre 2023 et 2027

2023

  • Veszprém (Hongrie)
  • Timișoara (Roumanie)
  • Eleusis (Grèce)

2024

  • Tartu (Estonie)
  • Bad Ischl (Autriche)
  • Bodø (Norvège)

2025

  • Nova Gorica (Slovénie) et Gorizia (Italie) : candidature couplée, les deux villes se situant de part et d’autre de la frontière. 
  • Chemnitz (Allemagne)

2026

  • Trenčín (Slovaquie)
  • Oulu (Finlande)

2027

  • Liepāja (Lettonie)
  • Evora (Portugal)

2028

  • Bourges (France)
  • Ceské Budejovice (République tchèque)
  • Skopje (Macédoine du Nord)

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Pour approfondir

  • Société

  • Culture

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Bourges désignée capitale européenne de la culture en 2028

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide