Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

Angers accueille un forum sur l’égalité de genre en Europe

Le Forum Égalité : pour l’égalité de genre en Europe, s’ouvre à Angers, ce 8 mars, journée internationale des droits des femmes. Cet événement, qui réunit jusqu’à jeudi une quarantaine d’intervenants, est organisé dans le cadre de la présidence française du Conseil de l’Union européenne.

A l'occasion de la présidence française du Conseil de l'Union européenne (PFUE), les participants se retrouveront du forum se retrouvent à Angers
A l’occasion de la présidence française du Conseil de l’Union européenne (PFUE), les participants du forum se retrouvent à Angers - Crédits : saiko3p / iStock

Qu’il s’agisse des salaires, des retraites, des postes clés dans les conseils d’administration ou encore des violences physiques et sexuelles, l’égalité de genre est loin d’être acquise dans l’Union européenne. Les femmes continuaient par exemple d’être rémunérées 13 % de moins que leurs homologues masculins en 2020.

Partant de ce constat, une quarantaine de personnalités européennes, d’experts et de  membres de la société civile se succéderont à la tribune du palais des congrès d’Angers (Maine-et- Loire) du 8 au 10 mars pour tenter d’apporter des solutions concrètes et corriger ces écarts, en prolongement de la réunion informelle des ministres européens de la culture qui a ouvert la semaine dans la cité de l’Anjou (7-8 mars). Si l’événement bénéficie du label de la présidence française du Conseil de l’Union européenne, il s’inscrit également dans le cadre de la saison France-Portugal, une programmation culturelle qui se tient simultanément dans les deux pays entre mi-février et octobre 2022. 

Le “Forum Égalité : pour l’égalité de genre en Europe” débutera par une soirée d’inauguration en présence de la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot​ et de son homologue portugaise Graça Fonseca.

Le programme de travail des deux journées suivantes s’annonce quant à lui particulièrement dense. Médias, culture, monde scientifique : les différentes tables rondes tenteront d’identifier les freins à l’égalité véritable et à une plus juste représentation des femmes dans ces domaines.

Des écarts consolidés par la pandémie de Covid-19 ?

Dans l’UE, 77 % des femmes estiment que la pandémie de COVID-19 a entraîné une augmentation des violences physiques et émotionnelles à l’égard des femmes dans leur pays. 38 % d’entre elles ont également déclaré que la pandémie avait eu des conséquences négatives sur leurs revenus. Enfin, 41 % des femmes interrogées estiment que les restrictions liées à la pandémie (couvre-feu ou confinement) ont eu des répercussions sur leur santé mentale.

Ces chiffres sont tirés de l’enquête Eurobaromètre publiée le 4 mars dernier.

Egalité femmes-hommes : une priorité française et européenne

Ces préoccupations sont également celles de la France dans le cadre de sa présidence du Conseil de l’Union européenne. Dans son programme, celle-ci annonce ainsi porter “une attention particulière à l’autonomisation économique des femmes”. Un thème central selon Paris pour la réalisation effective de l’égalité des droits et qui était au cœur d’une conférence ministérielle le 31 janvier dernier.

Durant ces six mois, la France entend également faire progresser les négociations sur plusieurs dossiers importants. En mars 2021, la Commission européenne proposait ainsi une directive visant à renforcer l’application du principe de l’égalité des rémunérations entre hommes et femmes. Celle-ci propose d’assurer plus de transparence sur les salaires ainsi qu’un meilleur accès aux conseils juridiques pour les victimes de discrimination salariale. Selon le Parlement européen, le texte pourrait être adopté dans l’hémicycle strasbourgeois en avril prochain. La proposition est l’une des priorités de la stratégie de la Commission européenne pour l’égalité de genre 2020 2025.

De même, la France souhaite “faire progresser les discussions sur la proposition de directive relative à un meilleur équilibre hommes‑femmes dans les conseils d’administration”. Un dossier évoqué dès 2012 mais qui n’a jamais pu aboutir.

Enfin, le gouvernement devrait être particulièrement attentif ce mardi 8 mars à la proposition de la Commission européenne sur la prévention et la lutte contre les violences faites aux femmes ainsi que les violences domestiques. Ce texte visera notamment à promouvoir la convention du Conseil de l’Europe (dite convention d’Istanbul) qui demeure une référence internationale sur le sujet. Et ce alors que la Pologne a récemment menacé d’en sortir.

Découvrez le programme complet du Forum Égalité : pour l’égalité de genre en Europe.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Angers accueille un forum sur l'égalité de genre en Europe

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide