Derniers articles publiés

Ukraine : des réactions mitigées sur l'accord d'association

Revue de presse 17.09.2014

L'accord d'association entre l'Union européenne et l'Ukraine a fait l'objet d'un vote simultané sur les deux territoires hier. Prévu de longue date, cet accord avait été repoussé en novembre 2013 par Viktor Ianoukovitch, alors président ukrainien. Une décision à l’origine des heurts dans le pays.

vote sur l'accord d'association avec l'Ukraine

 Au lendemain de la ratification d'un accord appelé historique par beaucoup, les réactions sont mitigées de part et d'autre. Pour l'Express : "on peut voir le verre à moitié vide ou le verre à moitié plein". En attendant la ratification des 28, qui peut prendre plusieurs années, une application provisoire avait été prévue au 1er novembre 2014, mais elle a été repoussée au 1er décembre 2015, pour apaiser les tensions avec la Russie. " Ce report a déchaîné les passions en Ukraine, certaines critiques allant jusqu'à évoquer une trahison du président Petro Porochenko", ajoute le journal.

Les conflits en Ukraine ont débuté suite à la décision de l'ancien président, Viktor Ianoukovitch, en novembre 2013, de renoncer à cet accord. La Croix rappelle que c'est ce " qui avait déclenché la colère de la Russie, celle-ci refusant de voir sa petite sœur ukrainienne rejoindre le giron européen, et fait éclater la guerre en Ukraine". France tv info affirme même que ce "traité est celui de la discorde".

Le Monde, quant à lui, souligne la "mise en scène" autour de l'accord. Le vote au Parlement européen s'est effectué au même moment que celui en Ukraine et en duplex. Un écran a été installé dans le Parlement européen pour retransmettre les images du parlement ukrainien, notamment la prise de parole du président ukrainien Petro Porochenko. " Son discours, ou plutôt son message d’amour envers l'UE, a ravi la plupart de ceux présents", rapporte Le Monde, qui note " l’absence de Catherine Ashton, la chef de la diplomatie européenne pour encore quelques semaines".

Le parlement ukrainien a également voté une loi accordant plus d'autonomie aux régions de l'Est et une amnistie conditionnelle aux séparatistes ayant combattu l'armée. Pour le Figaro, " ces lois risquent de cliver le paysage politique et l'opinion ukrainienne".

Le voisin russe a regardé d'un mauvais œil ce rapprochement de l'Ukraine avec l'Union européenne. "Le président ukrainien, Petro Porochenko, y voit un “premier pas” vers l’adhésion européenne", rapporte Euronews, qui ajoute que la "Russie considère, elle, cette association comme une aggravation de la crise en Ukraine".

Les autres sujets du jour

Pays de l'UE

La France dans l'UE

Pays de l'UE