Derniers articles publiés

Swissleaks : nouveau scandale financier en Europe

Revue de presse 10.02.2015

Le scandale LuxLeaks commençait à se faire oublier, mais les journalistes du consortium international regroupant une soixantaine d'organes de presse sont revenus à la charge en dévoilant les pratiques frauduleuses de la banque britannique HSBC. Sa filiale suisse aurait aidé ses clients à échapper à l'impôt, pour un total d'environ 180 milliards d'euros.

HSBC

L'histoire se répète, mais "l'ampleur du scandale est inédite", estime Courrier international. La nouvelle comporte des conséquences pour de nombreux pays, spoliés de recettes fiscales, comme le montre le site de l'hebdomadaire qui cite les réactions de journaux du monde entier. Au Danemark par exemple, "pays où les citoyens payent le plus d'impôts au monde". Le quotidien Politiken relève que "le fisc danois a ignoré une liste qui lui avait été remise et sur laquelle figuraient les noms de Danois ayant un compte en Suisse". Courrier international précise que "parmi cette clientèle ayant pratiqué l’évasion fiscale, on trouve des trafiquants d’armes, des personnes liées au crime organisé, des chefs d’entreprise, des hommes politiques, des têtes couronnées, des sportifs de haut niveau ou encore des personnalités du show-business".

Pour l'Association suisse des banquiers, "les exemples colportés appartiennent au passé", rapporte La Tribune de Genève, selon qui "les temps auraient donc changé". Le Figaro, quant à lui, affirme que "la banque HSBC [est] sous pression internationale". Le site du quotidien explique que "les investigations se poursuivent (…) en Espagne, au Royaume-Uni et en Belgique", ce dernier pays étant prêt "à lancer un mandat d'arrêt contre ses dirigeants".

Le Monde, membre du consortium international de journalistes, estime que "l’affaire HSBC n’est pas seulement le symbole des dérives de la finance", mais qu'"elle révèle l’impuissance des politiques face à ces mastodontes bancaires, qui se relèvent toujours indemnes des pires scandales, au nom de leur place centrale dans le financement de l’économie". Le site du quotidien précise que "HSBC semble s’être rendue coupable à grande échelle, pour le compte de fraudeurs au fisc mais aussi, fait bien plus préoccupant, de groupes criminels fichés, voire déjà condamnés".

Plus optimiste, Slate affirme que "les scandales révélés par les SwissLeaks et autres LuxLeaks auparavant sont une bonne nouvelle pour la démocratie". Pour le média en ligne, "en prenant les opinions publiques à témoin, les révélations du consortium international de journalistes d’investigation ont obligé les Etats à réagir pour contraindre les plus laxistes d’entre eux à coopérer dans la lutte contre l’évasion fiscale". Jean-Francis Pecresse, des Échos, va plus loin en annonçant que "l'heure d'un Schengen fiscal est venue" et parle d'"harmonisation fiscale". Le journaliste soulignant que "la concurrence est l'aiguillon de l'évasion".

Les autres sujets du jour