Derniers articles publiés

Sauvetage de migrants : une action européenne ?

Revue de presse 04.05.2015

Après l’émotion suscitée il y a deux semaines par la mort de plusieurs centaines de réfugiés en mer, les autorités italiennes ont annoncé le sauvetage de près de 6 000 migrants en l’espace d’un week-end. La presse française se félicite de l’intervention de la France dans cette opération et s'interroge sur les ambitions réelles de l’Union européenne en Méditerranée.

Sauvetage de migrants

Le Monde annonce qu’avec 3 690 migrants secourus samedi, et 2 152 dimanche, c’est en tout 5 800 migrants à qui les gardes-côtes ont porté secours tout au long du week-end en intervenant auprès de 19 embarcations, dont 16 dans la seule journée de samedi [L’Express].

Des chiffres qui devraient sans doute grimper dans les jours à venir : les Echos expliquent qu’avec l’arrivée des beaux jours printaniers et la mer calme, les départs par la mer de réfugiés vers les côtes européennes vont se multiplier. L’Italie estime d’ailleurs que 200 000 migrants pourraient arriver sur son territoire.

Toute la presse, dont Le Point, souligne le rôle important qu’a joué le patrouilleur de haute mer de la Marine nationale française 'Commandant Birot' dans les actions menées ce week-end, lui attribuant le sauvetage de 219 personnes. Il a été envoyé la semaine dernière pour renforcer le dispositif européen Triton en Méditerranée.

Les autorités italiennes déplorent toutefois la mort de 10 migrants.

Une partie des rescapés seront emmenés sur  l'île italienne de Lampedusa, la plus proche des côtes africaines, tandis que d’autres se retrouveront en Sicile ou dans le sud de l'Italie, précise L’Express.

Bien que ces chiffres ne constituent pas un record, Le Figaro note que "ce bilan est l'un des plus élevés de ces dernières années pour une seule journée".

Pourtant, La Croix adresse une critique à peine voilée à l’Union européenne, considérant qu’"en l’absence d’opération européenne de sauvetage – malgré la succession de naufrages meurtriers survenus à la mi-avril –, c’est la Marine italienne qui est intervenue samedi 2 et dimanche 3 mai pour secourir des milliers de migrants".

Le journal s’interroge et se demande si ces opérations de sauvetage, plutôt inhabituelles, ne seraient pas "la traduction d’une volonté des Vingt-Huit d’empêcher de nouvelles tragédies en Méditerranée".

Pour Euronews au contraire, "l’Union européenne démontre son engagement pour le sauvetage des candidats à l’immigration en Méditerranée".

Les autres sujets du jour

Pays de l'UE

Pays de l'UE

Asile, migrations, Schengen

Pays de l'UE