Derniers articles publiés

[Revue de presse] Pologne : des manifestations d'ampleur pour les droits LGBT

Revue de presse 10.08.2020

Des milliers de manifestants se sont rassemblés dans plusieurs villes de Pologne samedi 8 août, après l'arrestation d'une militante LGBT à Varsovie et l’interpellation d’une cinquantaine de contestataires.

Depuis la dernière Gay Pride en juin 2019, les communautés LGBT continuent de protester contre l'homophobie grandissante en Pologne

Depuis la dernière Gay Pride en juin 2019, les communautés LGBT continuent de protester contre l'homophobie grandissante en Pologne - Crédits: Ewa Meissner / iStock

De vastes manifestations ont eu lieu à Varsovie et dans plusieurs villes de Pologne samedi, en soutien à une militante LGBT connue sous le nom de Margot. Celle-ci a été incarcérée pour avoir causé des dommages à une camionnette portant des inscriptions homophobes et volontairement poussé sa propriétaire [Le Monde].

Une cinquantaine de manifestants ont par la suite été interpelés pour "insultes proférées envers un policier" et "dommages causés à la voiture de police", explique Euronews. Ceux-ci ont "participé vendredi soir à une bousculade avec la police tentant d'empêcher l'arrestation [de Margot], après l'injonction par un tribunal de l'incarcérer pour deux mois en détention préventive".

Cette arrestation a également provoqué l'indignation d'institutions internationales. "J’appelle à la libération immédiate de la militante LGBT Margot (…). L’ordre de la détenir pendant deux mois envoie un signal très effrayant pour la liberté de parole et les droits des [personnes] LGBT en Pologne", a ainsi réagi la commissaire aux Droits de l'homme du Conseil de l'Europe sur Twitter.

Un discours présidentiel anti-LBGT

L'arrestation de la militante prend place dans un contexte de discriminations à l'encontre des communautés LGBT, soutenues notamment par le président polonais Andrzej Duda réélu en juillet. Lors de sa campagne, ce membre du parti national conservateur Droit et justice (PiS) a multiplié les provocations, déclarant notamment que les LGBT n’étaient pas des personnes, mais une "idéologie" comparable à une "sorte de néo-bolchévisme" [Le Monde].

"L'enjeu de ces élections est grand pour les communautés LGBT", résume France 24. "Fin juin, une centaine de municipalités polonaises avaient adopté des résolutions pour se déclarer 'zones sans LGBT'", poursuit le média. Un sondage d'opinion réalisé en 2019 par l'institut CBOS a également montré que seuls 29% des Polonais soutenaient le mariage des personnes homosexuelles. Face à l'homophobie grandissante, les communautés LGBT réagissent par des actions de protestation et désobéissance civile. Trois militants ont notamment été mis en examen le 5 août pour avoir couvert de drapeaux LGBT une statue de Jésus et d'autres monuments de Varsovie [France Info].

Des sanctions européennes pour non-respect de l'Etat de droit

La Commission européenne a réagi face au non-respect des droits fondamentaux pour les minorités polonaises. Elle a ainsi rejeté "les demandes de subventions de six villes polonaises ayant adopté une législation 'sans LGBTI' ou des résolutions sur les 'droits de la famille'", rapporte Politico. Ces aides, comprises entre 5 000 et 25 000 euros, étaient normalement prévues dans le cadre d'un programme de jumelage [Euronews]. Mais pour l'institution, ces villes n'ont "pas respecté une exigence fondamentale : rendre accessibles les projets qu'elles proposent à tous les citoyens de l'UE sans discrimination", poursuit Politico.

Plus largement, le blocage des fonds européens est au cœur des débats entre les chefs d'Etats et de gouvernement, concernant le plan de relance de 750 milliards d'euros adopté fin juillet. Pour Politico, c'est ainsi "une lutte acharnée sur la question de l'État de droit [qui] pourrait se jouer dans les mois à venir", lors de la ratification de l'accord budgétaire par les parlements nationaux.

 

 

Les autres sujets du jour

Aide humanitaire

Biélorussie

Covid-19

Economie

 

 

Abonnez-vous gratuitement aux newsletters de Touteleurope.eu !