Derniers articles publiés

[Revue de presse] Covid-19 : face au risque de deuxième vague, les mesures se multiplient en Europe

Revue de presse 06.08.2020

Alors que la pandémie de Covid-19 continue de progresser dans le monde, plusieurs pays européens redoublent de précautions pour contenir un potentiel rebond sur le continent.

Face au risque d'une deuxième vague en Europe, plusieurs pays adoptent des mesures de précaution. Dans le Quartier Rouge d'Amsterdam, aux Pays-Bas, le port du masque à l'extérieur est obligatoire depuis mercredi 8 août

Face au risque d'une deuxième vague en Europe, plusieurs pays adoptent des mesures de précaution. Dans le Quartier Rouge d'Amsterdam, aux Pays-Bas, le port du masque à l'extérieur est obligatoire depuis mercredi 8 août - Crédits : Drazen_ / iStock

"L'Europe reste la région la plus touchée avec plus de 210 000 des quelque 700 000 morts recensés dans le monde depuis la découverte de la pandémie en Chine en décembre 2019". Le dernier bilan de la pandémie relayé mercredi 5 août par l'AFP continue de préoccuper les pays européens [Le Point]. Avec la réouverture des frontières intérieures et la reprise de l'activité touristique durant la période estivale,  "plusieurs foyers de contaminations au Covid-19 sont réapparus en Europe et dans le reste du monde", écrit France24.

Pour prévenir l'arrivée d'une deuxième vague, les pays européens "multiplie[nt] les mesures de prévention (…) dans l'espoir de contenir l'épidémie de Covid-19", poursuit le média. L'Italie par exemple "menace Ryanair de suspendre son autorisation de vol dans le pays, en raison du non-respect des règles de sécurité imposées [face à] l'épidémie de coronavirus", relate Euronews. Et en Irlande, le gouvernement "a pour sa part décidé de repousser la dernière phase du déconfinement" au 10 août, poursuit Le Point.

La situation en Belgique inquiète

Parmi les pays les plus touchés par la recrudescence de nouveaux cas de contamination, la Belgique est actuellement au centre des préoccupations. "Après avoir atteint une centaine de cas par jour en moyenne en juin, les infections à coronavirus ont fait un bond à la mi-juillet, dépassant parfois les 500-600 par jour", rappelle Politico. Par conséquent, le ministre allemand des Affaires étrangères a décidé mercredi 5 août de "classe[r] la province belge d'Anvers, particulièrement touchée par le Covid-19, comme zone à risque, impliquant une quarantaine obligatoire pour tous les voyageurs qui en viennent, à moins de présenter un test négatif" [Les Echos].

La Belgique est pourtant "loin d'être le seul pays à connaître une résurgence du virus", remarque Politico. Mais le pays est "densément peuplé et se situe au cœur de l'Europe, marqué par les déplacements transfrontaliers, ce qui signifie qu'il peut facilement acquérir de nouvelles infections à l'intérieur et à l'extérieur de ses frontières".

Généralisation du port du masque

Dans le reste de l'Europe, "l'usage obligatoire du masque gagne rapidement du terrain". La mesure est déjà entrée en vigueur dans plusieurs villes en France et aux Pays-Bas [La Tribune (avec AFP)]. C'est déjà le cas dans des villes comme Toulouse ou Blois, note Ouest-France, et "il en sera prochainement de même à Paris". [Ouest-France (avec AFP)]. D'autres villes suivent le même chemin comme Tours, où le port du masque sera obligatoire en centre-ville "à partir de vendredi [7 août] pour une durée renouvelable d'un mois" ainsi que "dans le centre-ville de Nancy" à compter de samedi 8 août, complète Libération.

De telles décisions se multiplient dans l'Hexagone depuis que le conseil scientifique, qui guide le gouvernement, a estimé "hautement probable qu'une seconde vague épidémique soit observée à l'automne ou l'hiver", rapporte l'AFP. "Une mesure similaire est entrée en vigueur dans le Quartier Rouge d'Amsterdam et dans les quartiers commerçants de Rotterdam" depuis le 5 août, poursuit l'agence de presse, et ce "dans une lutte contre le coronavirus qui s'oppose à la politique nationale", complète Reuters.

 

Les autres sujets du jour

Allemagne

Brexit

Economie

Espagne

Numérique

Pologne

Abonnez-vous gratuitement aux newsletters de Touteleurope.eu !