Derniers articles publiés

Présidence européenne : Malte annonce sa vision du Brexit et se fait dénoncer par les Verts

Revue de presse 12.01.2017

Ce mercredi 11 janvier, Malte a officiellement célébré le lancement de sa présidence du Conseil de l'Union européenne. Une première pour le pays qui, sur fond de Brexit et de crise migratoire, ne manquera pas de défis. Mais les critiques s'élèvent déjà à l'encontre de l'île, dont la fiscalité particulièrement attrayante est contestée par les élus verts du Parlement européen.

La Valette, capitale de Malte

Une première présidence maltaise qui ne manquera pas de défis

Le 11 janvier 2017, le "plus petit Etat européen" a symboliquement inauguré sa présidence tournante de l'Union, qui durera jusqu'au 1er juillet 2017 [Le Monde]. "Les chefs de gouvernement, députés et commissaires européens ont dorénavant le regard tourné vers une petite île huit fois plus petite que le Luxembourg… qui a travaillé dur" pour préparer son premier mandat de six mois à la présidence de l'Union, rapporte une députée européenne maltaise citée par France Soir.

Un réel moment de fierté pour l'île, rapidement rattrapée par les grandes échéances européennes de l'année. En effet, "rien ne s'annonce simple", confie France Soir. Premier défi à relever : le Brexit. La Première ministre britannique Theresa May a en effet promis d'activer l'article 50 du Traité de Lisbonne d'ici à la fin mars "c'est-à-dire durant le semestre de présidence maltaise du Conseil de l'UE", précise Libération. "Un sujet qui s'avère déjà épineux au vu de la relation qu'entretiennent les deux îles" [France Soir].

Pour Joseph Muscat, Premier ministre de Malte, il faut "un accord juste pour le Royaume-Uni mais cet accord équitable doit être inférieur à une adhésion" [Euronews]. "Les 27 autres pays de l'Union se veulent fermes sur le futur du marché unique, s'opposant à ce que Londres puisse en bénéficier s'il ne respecte pas le principe de libre circulation des personnes, en particulier de la main-d'œuvre d'Europe de l'Est", rappelle Libération.

La crise migratoire sera aussi l'une des priorités du gouvernement maltais "qui peut compter sur le soutien du président de la Commission, Jean-Claude Juncker" [Libération].

Malte sous le feu des projecteurs

"Confier les rênes d'une banque à un braqueur… c'est un peu ce que semble faire l'Union européenne en ce début d'année", ironise Bruxelles 2. La somptueuse île prisée des touristes paraît tout aussi séduisante "pour les investisseurs à la recherche d'un endroit discret pour faire évader leur argent", poursuit le journaliste Nicolas Gros-Verheyde.

"Les élus Verts du Parlement de Strasbourg n'ont en effet pas fait les choses au hasard", constate [Le Monde]. Ils ont rendu, ce mercredi 11 janvier, un rapport sur "la fiscalité particulièrement attrayante de Malte (…) au moment même où l'île inaugure sa présidence", poursuit le quotidien.

Il semble que "la justice maltaise a des oublis quand il s'agit de blanchiment ou d'évasion fiscale", confie ainsi Eva Joly. Le régime de taxation de Malte "offre à la plupart des grandes sociétés un taux d'imposition de 5% seulement – voire de 0% dans certains cas (…). Ce qui a fait perdre près de 14 milliards d'euros d'impôts aux autres pays entre 2012 et 2015" [Bruxelles2]. Des pratiques si contestables que "Malte aurait des raisons de figurer sur la liste des paradis fiscaux que veut dresser Bruxelles d'ici à la fin de 2017", estiment les Verts.

Problème majeur : "la Commission et le Conseil ont exclu qu'un Etat de l'Union puisse y figurer" [Le Monde]. "Malte n'est pas non plus dans le collimateur de la Commission (…) au sujet des rulings", à l'inverse du Luxembourg, de la Belgique, de l'Irlande ou des Pays-Bas, ces accords préliminaires signés entre les fiscs et les multinationales, poursuit le quotidien.

"Le pays va-t-il prendre le relais de la Commission et soutenir politiquement son ambitieux agenda en matière de lutte contre la fraude et l'évasion fiscales de la Commission ?". La question est clairement posée dans les lignes du Monde.

Les autres sujets du jour

Environnement, climat