Derniers articles publiés

Mission Rosetta : le robot européen Philae a la cote sur Internet

Revue de presse 13.11.2014

Le petit robot européen Philae, transporté par la sonde Rosetta, est arrivé sur la comète "Tchouri" hier. C'est la première fois qu'un robot se pose sur la surface d'une comète. Cette aventure européenne se déroule à des millions de kilomètres de la Terre, mais est très présente sur Internet.

La sonde Rosetta

 "Une première dans l'histoire spatiale", affirme Euronews. BFM TV précise que "L'Europe est à l'origine de cette prouesse phénoménale à près de 500 millions de kilomètres de la Terre, qui a demandé plus de vingt ans de travail, et un voyage interplanétaire long de plus de dix ans". Le site de la chaîne s'amuse du fait que "sur Twitter, Philae, qui possède un compte où ses aventures dans l'espace sont narrées à la première personne du singulier, s'amuse du 'bien fou que ça fait d'étirer ses jambes après plus de dix ans' d'hibernation".

En plus de son compte twitter, la sonde Rosetta s'est offert un blog et même un compte Facebook, dans lesquels sont commentées et expliquées les étapes de sa mission Des moyens de communication et des réseaux sociaux qui ont bien changé depuis le lancement de la sonde, rappelle Le Monde. Facebook était par exemple à l’époque réservé aux seuls étudiants américains. "YouTube ? YouTube n'existait pas. Dix ans plus tard, Rosetta peut envoyer des images de sa mission sur Terre via son compte Twitter", explique le site du quotidien.

Challenges précise qu'"au-delà de la prouesse technologique, faire atterrir un petit robot en chute libre sur 20 kilomètres est une formidable vitrine pour les industriels comme Airbus Defence & Space" et que "cette réussite conforte la place d'Airbus sur le marché des satellites d'observation".

Petite frayeur tout de même, à l'atterrissage, les harpons du robot n'ont pas fonctionné correctement. "L'ESA n'était pas en mesure mercredi soir de dire si le problème d'arrimage du robot était susceptible de gêner son travail", rapporte TF1. Le site de la chaîne explique que "la mission du robot laboratoire est de faire des prélèvements qui donneront  des informations sur les origines du système solaire, voire sur l'apparition de l'eau et de la vie sur Terre".
 

Le Huffingthon post relève enfin qu'"avant son arrivée sur Tchouri, la sonde Rosetta avait enregistré d'étonnants sons provenant de la comète". Le site du quotidien propose d'écouter l'enregistrement, dont la fréquence a été amplifiée 10 000 fois pour être audible à l'oreille humaine.

Les autres sujets du jour

Emploi, social

Pays de l'UE

Asile, migrations, Schengen