Derniers articles publiés

Le Traité transatlantique et l'écueil eurosceptique du Front National

Revue de presse 20.05.2014

Incontournable depuis que le Front de gauche en a fait un thème central de sa campagne, le partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TTIP) occupe une place importante dans la presse aujourd'hui. Le cinquième round des négociations s'est ouvert hier aux Etats-Unis et ravive la critique des détracteurs de cet accord de libre-échange dont fait partie le Front National qui grimpe dans les sondages.

Sommet UE-USA 26 mars 2014

Réunis à Washington jusqu'à vendredi, les négociateurs américains et européens poursuivent leur mission même si les points de blocages sont nombreux, à l'instar de la question du mécanisme de règlement des différends entre entreprises et Etats [20 Minutes]. C'est la question des normes qui, derechef, revient au centre des débats publiques, comme le souligne notamment Metronews. L'opacité des tractations est également abondamment taclée en Europe, notamment par les candidats à la présidence de la Commission européenne ainsi que le rappelle Le Figaro.

Toutefois, Michel Barnier, le commissaire européen en charge du Marché intérieur, a appelé à lutter contre les "procès d'intention" adressés aux discussions en cours [Libération]. Il a également rassuré quant à la garantie des normes sociales, sanitaires et environnementales : "je n'approuverai jamais un tel traité s'il devait affaiblir ces normes, qui sont importantes pour les citoyens et les entreprises" a indiqué le commissaire [Les Echos]. "Contrairement aux charges d'EE-LV et du Parti de gauche, les négociations commerciales entre l'Union européenne et les Etats-Unis n'aboutiront pas à l'imposition des normes américaines en Europe" écrit également avec confiance Henri Weber, eurodéputé sortant et directeur des études européennes auprès du Premier secrétaire du Parti socialiste, en dénonçant la démagogie entourant le projet d'accord  [Libération]. L'eurodéputé et tête de liste UMP en Ile-de-France, Alain Lamassoure, tente également de dissiper les fantasmes : "il ne faut pas avoir peur de négocier par principe. Je suis le premier à dire que nous rejetterons l'accord si nous ne sommes pas satisfaits des négociations, puisque le Parlement devra se prononcer sur le texte" [Metronews].

Le sujet fait les choux gras des partis eurosceptiques alors que l'opinion irascible guette le moindre faux pas de l'UE dans les négociations. Si Jean-Luc Mélenchon a fait de la lutte contre le TTIP la pierre d'angle de sa campagne, Marine Le Pen s'inscrit également dans cette croisade : un point commun entre le Front de gauche et le FN qui est mis en avant. "Au Parlement européen, il peut arriver que nous votions des choses en commun (...) notamment sur le traité transatlantique" indiquait hier Marion Maréchal-Le Pen dans une interview à BFMTV-RMC.

La presse commente d'ailleurs abondamment la percée annoncée du Front National dans les intentions de vote (21%) alors que les sondages donnent le parti devant l'UMP et le PS. Toutefois, si le Front National vient grossir les rangs de l'extrême-droite eurosceptique qui siège au Parlement européen, les conséquences de cette expansion sont à relativiser. Si pour La Tribune il va s'agir d'un "séisme politique" en France, les conséquences sur le fonctionnement du Parlement européen seront infimes (création d'un groupe politique en s'alliant avec les eurodéputés non-inscrits) : "le pouvoir de nuisance du FN au Parlement sera donc plus fort. Mais il ne dépassera pas celui du désagrément" anticipent les journalistes Jean-Christophe Chanut et Romaric Godin.

Par ailleurs, pour Marielle de Sarnez, eurodéputée sortante et tête de liste UDI-MoDem en Ile-de-France, cet écho à la montée de l'extrême-droite fait fausse route. Elle fustige une obsession malsaine : "jusqu'à maintenant, il n'y a pas eu de vraie campagne. Le seul sujet abordé, exagéré et même mortifère, c'est l'obsession de l'extrême droite" confie-t-elle dans une interview au Monde.

Les autres sujets du jour

Commerce extérieur

Sécurité, terrorisme