Derniers articles publiés

La communication se rétablit entre Kiev et Moscou

Revue de presse 10.06.2014

Investi samedi, le président ukrainien s'engage dans une nouvelle voie avec la Russie. Alors que les commémorations du 70ème anniversaire du débarquement en Normandie ont permis un premier rapprochement entre Petro Porochenko et Vladimir Poutine et que le Kremlin a reconnu le nouveau chef d'Etat, le processus de désescalade s'engage toutefois timidement.

Investiture Petro Porochenko 7 juin 2014

Les Echos reviennent sur le ton du nouveau dirigeant ukrainien vis-à-vis de la Russie dans l'immédiat de sa victoire, s'affichant ouvert au dialogue afin de régler la crise qui s'est ancrée dans l'est du pays. Le journaliste Yves Bourdillon parle de "pourparlers inédits" entre les deux voisins qui pourraient parvenir à un cessez-le-feu la semaine prochaine. En effet, la priorité du nouveau chef d'Etat est à l'unité et à l'ouverture à l'Europe, ainsi que rappelle Le Monde.

Toutefois, malgré la volonté d'apaisement de Kiev – qui a mis sur la table l'amnistie des séparatistes pro-russes – la violence dans les régions orientales ne discontinue pas [La Croix].

Parallèlement aux discussions sur le dépôt des armes, l'énergie est au cœur des préoccupations alors qu'un différend autour du tarif de la dette persiste. En effet, Euronews rapporte l'échec des négociations qui se sont tenues hier à Bruxelles entre les ministres de l'Energie russe et ukrainien, ainsi que le commissaire européen à l'Energie, Günther Oettinger. La tension est à son paroxysme alors que l'alimentation en gaz vers l'Ukraine – et vers l'Europe donc – pourrait être stoppée dès mercredi si la dette gazière ukrainienne n'est pas réglée ce soir [La Tribune].

Les autres sujets du jour

Histoire

Asile, migrations, Schengen