Derniers articles publiés

L'Europe se refait une (petite) santé économique

Revue de presse 10.01.2014

En ce début d'année, l'heure est à l'espoir d'une reprise économique en Europe. Un espoir teinté d'une grande prudence. La presse en ligne fait le point sur la situation économique en France, en Allemagne, en Espagne et au Portugal.

Crise euro

"Exportations : la France n'a pas encore pris le train de la reprise" titre L'Express. La situation française est en effet mitigée, avec un déficit commercial accru (5,7 milliards en novembre). Entre exportations de produits à forte valeur ajoutée et exportations de produits à relative valeur ajoutée, l'état des exportations de l'Hexagone est "bâtard". Ce retard français, Nicole Bricq, ministre du commerce extérieur, l'explique par "un problème structurel, un problème de compétitivité".

Un indicateur de ce retard : l'importante aide accordée à la France par la Banque européenne d'investissement en 2013, une année "record" des financements accordés à la France [Le Figaro]. Les quelques 8,3 milliards d'euros versés ont servis à financer des projets d'entreprises – particulièrement des PME et des TPE – mais aussi la réalisation d'infrastructures publiques. Cité dans l'article, le vice-président de l'institution, Philippe de Fontaine Vive explique : "Nous n'avons jamais autant financé d'opérations en France. La relance de l'économie par l'investissement est bel et bien en cours". Cet engagement de la BEI sera suivi en 2014, avec une prévision d'investissement de l'ordre de 7 milliards d'euros [La Tribune].

La France se doit également de surveiller sa dette publique, l'action du gouvernement étant jusqu'à aujourd'hui insuffisante, selon les explications de Didier Migaud, premier président de la Cour des comptes [Challenges].

L'économie allemande, elle, fait figure de bon élève. C'est en effet la confirmation par l'agence de notation américaine Standard & Poor's du AAA accordé à la dette du pays [Libération]. Les dires de l'agence indiquent la bonne santé de l'économie allemande, "très diversifiée et compétitive" et résistante aux chocs. Toutefois, L'Express souligne quant à lui l'excédent commercial enregistré par l'Allemagne en novembre dernier (17,8 milliards). Un excédent lié à la zone euro, "n'en déplaise à Wolfgang Schaüble" rappelle La Tribune.

En Espagne et au Portugal, des horizons plus clairs s'annoncent avec la baisse des taux d'intérêt, indice de la reprise de la confiance des investisseurs [Le Figaro]. La péninsule ibérique espère sortir au plus vite de la récession dans laquelle elle est plongée depuis ces dernières années. La Croix revient aussi sur les voies utilisées par le Portugal pour revenir sur les marchés, profitant du test concluant de mardi de l'Irlande, qui est sortie de son plan d'aide internationale. L'Espagne bénéficie également de ces bonnes prévisions pour 2014 [Le Figaro], forte de ses exportations élevées et d'un déficit commercial moindre par rapport à l'an dernier.

Les autres sujets du jour