Derniers articles publiés

Conflit ukrainien : la Russie à la manœuvre depuis un an ?

Revue de presse 26.02.2015

Un texte datant de février 2014 aurait détaillé la marche à suivre pour la Russie afin de lui permettre d'annexer l'Est de l'Ukraine en fomentant le soulèvement des séparatistes pro-russes. C'est le journal d'opposition russe Novaya Gazeta qui a dévoilé, hier, ce texte qui ne peut pas être authentifié. Le Kremlin a réfuté la véracité de ce document.

Les rebelles prorusses sont-ils des marionettes

"Si cette information venait à être confirmée, ce serait la première fois qu'un document atteste noir sur blanc que le film de guerre du conflit ukrainien a un seul et même scénariste : le Kremlin", affirme Europe 1. Selon le site de la radio, le texte dévoile "une stratégie cynique, dénuée de tout habillage politico-moral", mettant en avant "un intérêt économique au conflit" et "la possibilité de récupérer une bonne partie du complexe militaro-industriel ukrainien". Europe 1 affirme que Novaya Gazeta est un "journal de qualité" et que "si l'authenticité de ce document ne peut être prouvée pour l'instant, la rédaction affirme que sa source est sûre et que le document l'est aussi à 99.99%".

Pour Libération, cela révèle "une invasion très préméditée par le Kremlin", puisque le texte détaille "la marche à suivre pour dépecer son voisin" et "préconise l’organisation d’actions massives de désobéissance dans les régions favorables à la Russie". Le site du quotidien souligne que dans le texte, "l'objectif d’arracher à l’Ukraine les régions de l’Est et de la Crimée afin de les 'intégrer dans le champ juridique et étatique de la Fédération de Russie' est clairement formulé". Le document encourage la mise en place de référendums pour rattacher l'Est de l'Ukraine à la Russie et affirme qu'"il est très important que la 'communauté mondiale' ait le moins de raison possible de douter de la légitimité et de l'honnêteté de ces référendums", observe Le Figaro. "La présidence russe a qualifié d'absurdes les informations du quotidien Novaya Gazeta", rapporte le site du quotidien.

"L'authenticité de ce document (…) ne peut être prouvée, mais son contenu résonne étrangement avec la politique défendue par Vladimir Poutine", remarque Le Monde. Le journal cite une partie du document explicite sur les motifs du Kremlin : "la Russie est tout simplement obligée d’intervenir (…), sinon notre pays est en danger de perdre non seulement le marché ukrainien de l’énergie mais, plus grave encore, de perdre le contrôle, même indirect, du système de transport du gaz ukrainien". Et de souligner qu'"à aucun moment, il n’est fait ici référence à la défense de populations russophones, pourtant régulièrement mises en avant dans les discours officiels".

"Partant du postulat que les insurgés de Maïdan sont 'contrôlés par les services secrets britanniques et polonais', les auteurs conseillent de s’appuyer sur les 'groupes de soutien pro-russes dans les régions de Crimée et de Kharkiv pour une intégration maximale dans la fédération russe'", affirme le quotidien suisse Le Temps. Le journal note que "les auteurs enjoignent de saisir l’opportunité créée par les 'forces centrifuges' déchirant le pays en deux parties".

Les autres sujets du jour

Pays de l'UE