Toute L'Europe – Comprendre l'Europe
Suisse carte géographique
Drapeau Suisse

Suisse

Drapeau Suisse Données publiées le 16.01.2023

Suisse

Données publiées le 16.01.2023

Géographie et démographie

Berne

Villes principales

Zurich, Genève, Bâle, Lausanne, Berne

Découpage administratif

26 "cantons souverains" dont 11 divisés en districts, 2 255 communes

8,67 millions d'habitants (2021)

Eurostat

41 285 km²

Indice de développement humain

0,946 (2019)

ONU

Environnement

5,5 tonnes/hab. (2019)

Office fédéral de l'environnement (OFEV)

Politique

République parlementaire fédérale

Alain Berset

22 octobre 2023

Fédérales

Économie

PIB

656 milliards d'euros (2020)

Eurostat

2,8 % (2022)

DG Tresor

0,2 % (T3 2022)

Eurostat

4,3 % (septembre 2022)

Eurostat

31 % (2020)

AFP

Excédent de 1,42 % du PIB (2019)

OCDE

Politique

La Suisse, aussi appelée Confédération helvétique, est un Etat fédéral au sein duquel les cantons et les communes jouent un rôle important dans la définition des politiques publiques. Le Conseil national est composé de conseillers élus au suffrage proportionnel tous les quatre ans. Le Conseil fédéral gouverne le pays de façon collégiale : sept personnes issues des différents partis politiques composent le gouvernement, qui est dirigé par un président de la Confédération, élu pour une année. En 2023, le président de la Confédération est Alain Berset, issu du canton de Fribourg.

La Suisse a introduit une dose de démocratie directe dans le fonctionnement de ses institutions. Il y est possible de contester une décision du Parlement en lançant un référendum. Si les assemblées modifient la constitution, le référendum est alors obligatoire. Un droit d’initiative existe par ailleurs pour les citoyens à tous les niveaux du pays.

Le pays et l’UE

La Suisse et l’Union européenne entretiennent des relations étroites.

Après le rejet en 1992 du référendum pour l’adhésion à l’Espace économique européen (EEE), la Suisse et l’Union européenne ont conclu deux accords bilatéraux. Le premier est ratifié en 1998 (“bilatéraux I”) et le deuxième en mai 2004 (“bilatéraux II”). Ces accords couvrent une large série de secteurs, comme la libre circulation des personnes, les entraves techniques au commerce, les marchés publics, l’agriculture, les transports, la fiscalité des revenus d’épargne, la lutte contre la fraude…

La Suisse est en effet associée à différentes politiques européennes. Elle participe notamment au système de Dublin qui régit la gestion des demandes d’asile. Elle collabore également aux programmes de recherche et de mobilité de l’Union européenne et prend part à des missions et opérations européennes en matière de gestion civile des crises.

En ce qui concerne les relations économiques, la Suisse est aujourd’hui le quatrième partenaire commercial de l’Union européenne, après les Etats-Unis, la Chine et le Royaume-Uni. L’Union européenne est quant à elle le premier partenaire commercial de la Suisse.

Après une votation populaire en 2005, la Suisse a décidé de participer à l’espace Schengen. L’adhésion est devenue effective en 2008. Les marchandises continuent cependant d’être contrôlées car le pays n’a pas conclu d’union douanière avec l’Union européenne. Cette adhésion à l’espace Schengen a été remise en question par l’initiative “contre l’immigration de masse”, adoptée par référendum en février 2014 d’une très courte majorité (50,3 %). Celle-ci a entraîné l’introduction dans la constitution suisse d’un article fixant des contingents “en fonction des intérêts économiques globaux de la Suisse”. Cette initiative n’a cependant jamais été mise en application. 

Le 27 septembre 2020, les Suisses ont dit non (à 62 %) à la limitation de l’immigration des ressortissants de l’Union européenne, proposée par l’Union démocratique du centre (UDC), parti de droite populiste. Celle-ci visait à conforter la précédente initiative et à résilier l’accord sur la libre circulation des personnes signé avec l’Union européenne en 1999. 

En mai 2021, la Suisse a rompu les négociations qui devaient redéfinir ses relations avec l’Union européenne. L’accord avait pour objectif d’homogénéiser le cadre juridique régissant la participation de la Suisse au marché unique européen. Des différends sur la question de la libre-circulation des personnes expliquent en partie cette décision. Les Suisses craignaient également que l’accord ne les oblige in fine à élargir à tous les Européens l’accès aux prestations sociales helvètes.

Géographie

La Suisse est composée de trois grands ensembles géographiques : le Jura, la plateau (Mittelland) ainsi que les Alpes. Plus de 60 % du pays est occupé par ces dernières. Connue pour ses lacs (Léman, Constance, Zurich), la Suisse abrite également la majeure partie des glaciers de la chaîne alpine. Le pays présente ainsi une grande diversité paysagère, entre montagnes, pâturages et terres cultivées.

Tourisme

Nichée au cœur des Alpes, la Suisse offre de nombreuses possibilités de randonnées au gré des parcs, des lacs et des montagnes helvétiques. Genève ou Zurich sont aussi des villes agréables pour des balades. Des itinéraires sur l’histoire protestante ou sur les origines de la Croix-Rouge sont organisées à Genève. La Vieille-Ville y est dominée par la cathédrale Saint-Pierre, construite au XIIe siècle. Des plages bordent le lac Léman. Celui-ci s’étend jusqu’à Montreux, en passant par Lausanne, qui accueille le Musée olympique depuis 1993. Située entre Berne et Zurich, la petite ville de Lucerne a de son côté conservé son architecture médiévale typique, avec le fameux Pont de la Chapelle orné de tableaux.

A cheval sur l’Italie et la Suisse, le lac Majeur a quant à lui de quoi surprendre les curieux. Côté italien, l’Isola Madre y abrite un jardin botanique célèbre pour ses oliviers. Saint-Pancrace, la plus grande des deux îles de Brissago, est accessible aux visiteurs par bateau.

Bon plan : Genève est accessible en train depuis Paris, Lyon ou Marseille. Le “Swiss Travel Pass” donne un accès illimité aux trains, cars et bateaux durant plusieurs jours en Suisse, dès 232 francs. Il comprend aussi le “Passeport Musées Suisses”, qui permet de visiter gratuitement plus de 500 musées du pays !

Economie

Avec une économie fortement liée à celle de l’Union européenne et un important PIB par habitant (83 000 USD), la Suisse fait partie des pays les plus riches au monde. Si l’Allemagne est son premier partenaire commercial, près de la moitié de ses exportations étaient à destination de l’UE en 2020. La Confédération s’appuie sur une industrie forte produisant des équipements industriels ainsi que sur un secteur pharmaceutique prospère. Le pays est le premier exportateur mondial dans le domaine de l’horlogerie. Enfin, environ 10 % de la valeur ajoutée suisse provient du secteur financier.

Face à la pandémie de Covid-19, la Suisse n’a pas mis en place de plan de relance. 

Education

La scolarité obligatoire suisse dure onze ans. Les cantons de la Confédération sont toutefois compétents en matière d’éducation, les règles peuvent donc changer selon les régions. L’école enfantine accueille les élèves à partir de 4 ans. Les enfants se rendent ensuite à l’école primaire pendant six ans. A l’âge de 12 ans, les Suisses peuvent aller au Secondaire I pour trois années.

Le Secondaire II se divise en trois filières de formation ou d’études : le gymnase, l’école de culture générale ou la formation professionnelle. Le gymnase est comparable au baccalauréat général français. L’école de culture générale oriente pour sa part vers les secteurs de la santé, de la pédagogie, du travail social, des arts et du design ou encore de la musique et de la communication. Plébiscitée par les Suisses, l’apprentissage se déroule en alternance entre l’école et l’entreprise. Des grandes écoles existent par ailleurs après le Secondaire II (études polytechniques, universités…).

Les principales langues d’enseignement en Suisse sont l’allemand, le français, l’italien et l’anglais.

La Suisse est considérée comme un pays tiers non associé au programme Erasmus+ de l’Union européenne. Cela signifie qu’elle peut participer à certaines actions du programme, mais sous réserve de conditions ou de critères particuliers. La Confédération a développé son propre programme de mobilités étudiante et professionnelle.

Le coût de la vie en Suisse est l’un des plus élevés d’Europe. Le budget mensuel d’un étudiant peut ainsi atteindre les 2 000 francs suisses. Les “taxes d’études” dues par les étrangers sont plus chères que celles payées par les étudiants du pays chaque semestre. Les frais peuvent aller jusqu’à 3 100 francs suisses pour un master à l’université de St Gallen.

Personnalités

La Suisse a vu naître de nombreux auteurs et intellectuels. D’origine genevoise, Jean-Jacques Rousseau a par exemple marqué la philosophie politique au-delà du XVIIIe siècle dont il est issu. Il a défini un “état de nature”, qui lui a permis de penser le contrat social fondé sur la liberté, l’égalité et la volonté générale. Il repose au Panthéon, à Paris, où son corps a été transféré 14 ans après sa mort en 1778.

Plus récemment, l’architecte Le Corbusier a développé une esthétique moderne tout au long de sa carrière au XXe siècle. Connu pour ses habitats collectifs, il a également participé à la conception du siège des Nations unies (New York) et à plusieurs bâtiments de la Cité internationale universitaire de Paris. Nombre de ses réalisations sont inscrites au patrimoine mondiale de l’Unesco et son visage figure sur le billet de 10 francs suisses.

Célèbre pour sa série de bandes-dessinées Titeuf, l’auteur Zep est né en 1967 à Onex, dans le canton de Genève. Son pseudonyme rend hommage au groupe de rock Led Zeppelin.

Agée de seulement 16 ans en 1997, la tenniswoman Martina Hingis a remporté l’Open d’Australie. Une consécration qui a fait d’elle la plus jeune numéro un mondiale de l’histoire de ce sport. Après plusieurs mises en retrait, elle a terminé sa carrière professionnelle en 2017.

Né à Bâle en 1981, Roger Federer est aussi entré dans l’histoire du tennis. Détenteur de plusieurs records et de nombreux titres internationaux, il a remporté 20 tournois du Grand Chelem. A 41 ans, le joueur a annoncé sa retraite sportive en septembre 2022.

De nombreuses personnalités ont par ailleurs pris la nationalité suisse, à l’image du scientifique Albert Einstein, de l’acteur Alain Delon ou de la chanteuse Tina Turner.

Flèche vers le haut