Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

Ukraine : les Villes et les Régions d’Europe vont soutenir la reconstruction du pays

Les élus du Comité européen des régions ont réitéré leur intention d'aider l'Ukraine à se remettre des conséquences de la guerre. En juin dernier, l'institution et les associations représentant les autorités locales européennes avaient lancé une "Alliance européenne pour la reconstruction de l’Ukraine".

Le maire de Kiev Vitali Klitschko (à droite) a salué les efforts des Européens pour soutenir l'Ukraine, aux côtés du président du Comité européen des régions Vasco Alves Cordeiro (au centre) et du vice-premier ministre de la République tchèque Ivan Bartoš (à gauche). Prague, le 16 septembre
Le maire de Kiev Vitali Klitschko (à droite) a salué les efforts des Européens pour soutenir l’Ukraine, aux côtés du président du Comité européen des régions Vasco Alves Cordeiro (au centre) et du vice-premier ministre de la République tchèque Ivan Bartoš (à gauche). Prague, le 16 septembre – Crédits : Fred Guerdin / Union européenne

Les autorités locales et régionales sont là depuis le premier jour”, a rappelé Vasco Alves Cordeiro, fraîchement élu président du Comité européen des régions en juin dernier et présent à Prague avec le vice-premier ministre tchèque Ivan Bartoš et le maire de Kiev Vitali Klitschko. Ce dernier a pris la parole au cours d’un débat sur le thème de la reconstruction de l’Ukraine le 16 septembre, à l’occasion d’un bureau politique du Comité européen des régions.

Une alliance pour la reconstruction de l’Ukraine

Ce rendez-vous s’inscrit dans la droite ligne de l’Alliance des Villes et des Régions pour la reconstruction de l’Ukraine, lancée en juin dernier par le Comité européen des régions. Elle vise à aider les collectivités locales et régionales ukrainiennes à reconstruire leurs écoles, leurs logements et leurs infrastructures ravagés par la Russie.

Les gens reviennent peu à peu dans nos villes et les affaires reprennent lentement”, a déclaré Vitali Klitschko depuis Prague. Mais la situation demeure mauvaise, d’autant que les combats se poursuivent sur le sol ukrainien. Selon le maire de Kiev, 2 000 écoles ont été rasées et 3 000 ponts détruits, sans compter les raffineries hors service et les milliers de logements dévastés… En particulier dans les régions de l’est et autour de la capitale.

Résultat : le gouvernement ukrainien, la Commission européenne et la Banque mondiale ont récemment estimé que la reconstruction du pays coûterait au moins 350 milliards d’euros, ce qui représente plus de 1,6 fois le PIB de l’Ukraine en 2021. Cette Alliance initiée par le Comité européen des régions entend apporter un soutien aux administrations régionales et locales d’une Ukraine libre et souveraine, débarrassée de cette “guerre absurde”, selon Vitali Klitschko. A Prague, il a aussi mentionné les petites villes qui auront besoin d’une aide ainsi que les personnes désormais sans toit et qui devront survivre cet hiver.

Ouverte à toutes les Villes et Régions de l’UE qui souscrivent à ses objectifs, l’Alliance a été rejointe le 16 septembre par le Pacte des villes libres qui avait été formé en 2020 par les maires de Prague, Bratislava, Budapest et Varsovie. Le Comité européen des régions doit adopter une série de recommandations concernant l’aide à l’Ukraine lors d’une séance plénière les 12 et 13 octobre prochains.

Les soutiens à la reconstruction du pays se sont multipliés ces dernières semaines. La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a ainsi annoncé une nouvelle enveloppe financière de 100 millions d’euros dédiée à la reconstruction des écoles ukrainiennes lors de son discours sur l’état de l’Union le 14 septembre. Une conférence s’était aussi tenue cet été en Suisse afin de dessiner les contours de ce que certains appellent déjà un nouveau “plan Marshall” pour l’Ukraine. Le président du Comité européen des régions Vasco Alves Cordeiro doit par ailleurs se rendre à Kiev pour montrer sa solidarité avec le peuple ukrainien.

François Decoster, vice-président de la Région Hauts-de-France en charge des affaires européennes et président du groupe Renew Europe au Comité européen des régions, explique depuis Prague ce qu’entreprend la région pour aider et soutenir les Ukrainiens. 

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Ukraine : les Villes et les Régions d'Europe vont soutenir la reconstruction du pays

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide