Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

Emmanuel Macron, Olaf Scholz et Mario Draghi en visite à Kiev soutiennent l’adhésion de l’Ukraine à l’Union européenne

Le président français, le chancelier allemand et le chef du gouvernement italien ont rencontré Volodymyr Zelensky, jeudi 16 juin, à Kiev. Ils ont annoncé leur soutien à l'Ukraine pour l'octroi "immédiat" du statut de candidat à l'adhésion à l'UE.

De gauche à droite : Olaf Scholz, Emmanuel Macron, Volodymyr Zelensky, Mario Draghi et Klaus Iohannis - Crédits : compte Twitter @KlausIohannis
De gauche à droite : Olaf Scholz, Emmanuel Macron, Volodymyr Zelensky, Mario Draghi et Klaus Iohannis - Crédits : compte Twitter @KlausIohannis

Pour la première fois depuis le début du conflit avec la Russie fin février, les dirigeants des trois premières économies de l’Union européenne se sont rendus à Kiev. Arrivés en train le jeudi matin, Emmanuel Macron, Olaf Scholz et Mario Draghi ont rencontré le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Cette visite est “un message d’unité européenne” a expliqué le locataire de l’Elysée, alors que la délégation était rejointe par le chef d’Etat roumain Klaus Iohannis. “Nous voulons aussi assurer que l’aide que nous organisons : financière, humanitaire, mais aussi lorsqu’il s’agit d’armes, se poursuivra”, a de son côté déclaré le chancelier allemand.

Outre ce soutien militaire et économique apporté à l’Ukraine, les quatre dirigeants ont abordé la question de l’adhésion du pays à l’UE et ont déclaré apporter leur soutien à l’entrée dans l’Union européenne. “Nous soutenons le statut de candidat immédiat à l’adhésion à l’Union européenne pour l’Ukraine”, a expliqué Emmanuel Macron, au nom des quatre dirigeants. La Commission européenne devrait annoncer ce vendredi 17 juin si elle lui accorde ou non le statut de candidat à l’adhésion. Ensuite, l’unanimité des 27 est requise pour que l’Ukraine obtienne ce statut de candidat, sujet qui sera sans aucun doute à l’ordre du jour du prochain Conseil européen les 23 et 24 juin à Bruxelles. Le processus d’entrée dans l’UE peut ensuite prendre des années avant l’adhésion effective d’un pays.

Emmanuel Macron avait par ailleurs proposé le 9 mai dernier la création d’une “Communauté politique européenne” destinée à accueillir des pays européens qui ne peuvent pas encore rejoindre l’UE ou ne le souhaitent pas.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Emmanuel Macron, Olaf Scholz et Mario Draghi en visite à Kiev soutiennent l'adhésion de l'Ukraine à l'Union européenne

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide