Logo Toute l'Europe

[Revue de presse] Espionnage américain : menaces sur l’accord commercial UE-USA

Après avoir été retardées par la crise budgétaire américaine, les négociations entre Bruxelles et Washington sur un accord de libre-échange sont une nouvelle fois menacées par l'électrochoc des révélations sur l'espionnage américain.

Van Rompuy Obama

“Il est urgent et crucial que nos partenaires américains agissent pour rétablir la confiance” , a déclaré, sévère, Viviane Reding, commissaire européenne à la Justice, citée par Libération. La commissaire luxembourgeoise considère que la question de la protection des données personnelles sur Internet pourrait être plus que jamais un point d’achoppement des discussions transatlantiques, lancées péniblement en juillet sous l’impulsion du président américain Barack Obama [Le Point].

Selon Le Monde, “à part quelques semonces verbales, aucune mesure concrète n’est brandie par les chefs d’Etat pour faire stopper cet espionnage à grande échelle” . Agacés, certains députés européens ont décidé de hausser le ton et persistent à évoquer l’idée de stopper net les discussions relatives à l’accord de libre-échange transatlantique. Un moyen, pour eux, de restaurer l’autorité de l’Europe. Mentionnée par le président du Parlement Martin Schulz, jeudi 24 octobre, cette piste n’a pas été suivie par les chefs d’Etat lors du Conseil européen qui se déroulait au même moment, souligne le quotidien.

“Ils parlent, ils parlent, mais n’ont pas la volonté d’agir vite !” constate Hannes Swoboda, le chef des socialistes au Parlement européen. “On ne peut conclure les négociations avant d’avoir une position claire sur la protection des données ” , insiste-t-il, plaidant pour au moins suspendre l’accord Swift relatif au partage des données financières de l’Union vers les Etats-Unis.

Selon Libération, le deuxième round de discussions, qui devait s’ouvrir début octobre à Bruxelles, a été reporté sine die en raison de la fermeture partielle de l’administration américaine liée à la crise budgétaire. Les deux parties assurent néanmoins que les négociations devraient reprendre sous peu même si aucune date n’a encore officiellement été fixée.

Washington a estimé mardi qu’il serait “malheureux” que les nouvelles révélations sur l’espionnage américain affectent “l’objectif commun” des Etats-Unis et de l’Union européenne sur un accord de libre-échange qui serait “de grande qualité pour le XXIe siècle” , rapporte le Point

Le premier round, qui s’était achevé mi-juillet à Washington, avait été jugé “productif” par les deux blocs même s’il avait mis en évidence des “zones de divergence” , notamment sur l’agriculture.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur [Revue de presse] Espionnage américain : menaces sur l’accord commercial UE-USA

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide