Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

La Russie suspend sa participation à l’accord sur les céréales ukrainiennes

Le Kremlin a annoncé, lundi 17 juillet, la suspension de sa participation à l’accord qui permet à l’Ukraine d’exporter sa production céréalière via la mer Noire malgré la guerre.

La Turquie, l'Ukraine et l'ONU ont été notifiés de la décision du Kremlin, a indiqué la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères - Crédits : Elena Iarina / iStock
Depuis juillet 2022, près de 33 millions de tonnes de céréales avaient pu quitter les ports ukrainiens grâce à l’accord - Crédits : Elena Iarina / iStock 

L’accord de la mer Noire est “de facto terminé”, a indiqué le Kremlin ce lundi 17 juillet. Garantissant à l’Ukraine l’exportation de ses céréales en dépit du conflit sur son territoire, celui-ci doit expirer aujourd’hui à minuit. Le porte-parole du Kremlin, Dimitri Peskov, a affirmée que dès la partie de l’accord concernant la Russie serait “satisfaite”, le pays y reviendrait “immédiatement”.

Moscou, qui menaçait depuis plusieurs semaines de se retirer du texte, demande notamment la levée des entraves à ses propres exportations de denrées agricoles et d’engrais. Dimitri Peskov a précisé que la décision n’avait pas de lien avec l’attaque survenue la nuit dernière contre le pont du Kertch, reliant la Crimée à la Russie. 

Signé le 22 juillet 2022, l’accord a permis l’exportation de près de 33 millions de tonnes de céréales depuis les ports d’Ukraine. Il avait été prolongé à trois reprises : en novembre 2022 et en mars puis mai 2023. 

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur La Russie suspend sa participation à l'accord sur les céréales ukrainiennes

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide