Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

L’Otan adopte sa stratégie pour la prochaine décennie et épingle la Russie

L'Alliance atlantique a approuvé mercredi 29 juin son "concept stratégique", la feuille de route de l'organisation pour les 10 prochaines années. Le document épingle la Russie comme la menace "la plus importante et la plus directe" pour la sécurité mondiale.

Le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez a accueilli les 30 pays membres de l'Otan à Madrid du 28 au 30 juin, dont le président états-unien Joe Biden
Le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez a accueilli les 30 pays membres de l’Otan à Madrid du 28 au 30 juin, dont le président des Etats-Unis Joe Biden - Crédits : Otan

Réunis en sommet à Madrid, les chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de l’Otan ont adopté le nouveau “concept stratégique” de l’Alliance. “La Fédération de Russie constitue la menace la plus importante et la plus directe pour la sécurité des Alliés et pour la paix et la stabilité dans la zone euro-atlantique”, peut-on lire dans ce document destiné à définir les activités politiques et militaires de l’Otan pour les 10 prochaines années.

La Chine est pour la première fois mentionnée dans le texte. Pékin “affiche des ambitions et mène des politiques coercitives qui sont contraires à nos intérêts, à notre sécurité et à nos valeurs”, estiment les Alliés. Ils pointent du doigt ses “opérations hybrides ou cybermalveillantes, sa rhétorique hostile et ses activités de désinformation” ou encore la “mainmise” qu’elle entend avoir sur des industries clés et les chaînes d’approvisionnement.

S’agissant de l’Union européenne, décrite comme “un partenaire incontournable et sans équivalent” partageant “les mêmes valeurs”, il est précisé que “les deux organisations jouent des rôles complémentaires, cohérents et se renforçant mutuellement au service de la paix et de la sécurité au niveau international”.

L’Otan a également invité la Suède et la Finlande à la rejoindre, après la levé du veto de la Turquie, mardi 28 juin. Plus rien ne s’oppose donc à l’adhésion de la Suède et de la Finlande à l’OTAN, qui sera effective dans les prochains mois. Le précédent concept stratégique avait été adopté en 2010, au sommet de Lisbonne.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur L'Otan adopte sa stratégie pour la prochaine décennie et épingle la Russie

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide