Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

Démission de Boris Johnson : le départ de l’homme du Brexit

Ce jeudi 7 juillet, le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé sa démission en tant que chef du Parti conservateur, et donc de Premier ministre. Depuis deux jours, les défections s'étaient succédé au sein de son gouvernement.

Fervent défenseur du Brexit, Boris Johnson, est celui qui a signé officiellement la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne en décembre 2020. Il pose ici avec la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, le 24 mars à Bruxelles - Crédits : Dati Bendo / Commission européenne
Fervent défenseur du Brexit, Boris Johnson est celui qui a signé officiellement la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne en décembre 2020. Il pose ici avec la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, le 24 mars dernier à Bruxelles - Crédits : Dati Bendo / Commission européenne

Après une vague de démissions qui avait débuté mardi soir (près de 60 ministres et secrétaires d’Etat en quarante-huit heures), le Premier ministre britannique Boris Johnson a finalement annoncé sa propre démission ce jeudi en début d’après-midi devant le 10 Downing Street. Il restera en poste jusqu’à la nomination d’un nouveau chef du Parti conservateur, qui deviendra également Premier ministre. Le calendrier de nomination de son successeur sera détaillé la semaine prochaine.

La vague de défections qui a touché son gouvernement ces deux derniers jours a porté un nouveau coup à la crédibilité du Premier ministre, déjà affaibli par plusieurs affaires (Partygate, motion de censure…). 

Ce défenseur du Brexit, entré en poste en juillet 2019 à la suite de la démission de Theresa May, restera comme celui qui a signé la sortie officielle du Royaume-Uni de l’Union européenne en décembre 2020. Depuis cette date, les relations entre Bruxelles et le gouvernement Johnson ont connu de nouvelles tensions, notamment autour de la question du protocole nord-irlandais. Dernier soubresaut en date du 13 juin dernier, Londres avait annoncé un projet de loi contournant ce protocole. Une annonce qui avait provoqué le lancement d’une procédure d’infraction à l’encontre du Royaume-Uni par Bruxelles.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Démission de Boris Johnson : le départ de l'homme du Brexit

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide