Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

Défense : quels pays européens possèdent l’arme nucléaire ?

Un seul Etat membre de l’Union européenne dispose d’une force de dissuasion nucléaire : la France. A ses côtés, le Royaume-Uni possède également la bombe atomique, tandis que d’autres pays européens en hébergent sur leur territoire.

En réponse aux lourdes sanctions décidées par les Occidentaux dans le contexte de la guerre en Ukraine, et aux déclarations qu’il juge “agressives” de la part des pays membres de l’OTAN, Vladimir Poutine a brandi la menace nucléaire. Dimanche 27 février 2022, au quatrième jour de l’offensive russe, il a déclaré avoir ordonné de “mettre les forces de dissuasion de l’armée russe en régime spécial d’alerte au combat”.

Aujourd’hui, neuf pays possèdent l’arme atomique dans le monde : la Russie, les Etats-Unis, la France, le Royaume-Uni, la Chine, l’Inde, le Pakistan, Israël et la Corée du Nord. Parmi eux, seuls les cinq premiers, membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU, sont juridiquement reconnus comme officiellement dotés de cette arme par le Traité de non-prolifération nucléaire (TNP). Les quatre autres, qui ne reconnaissent pas ce traité international, sont néanmoins de facto des puissances nucléaires puisqu’elles ont effectivement réalisé des essais nucléaires.

La France, seul Etat de l’UE à disposer de la capacité nucléaire

Après la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne en 2020, la France demeure le seul Etat membre à jouir de la dissuasion nucléaire. L’aventure débute dès 1945, à la fin de la Seconde guerre mondiale, quand le président français Charles de Gaulle envisage d’organiser l’industrie française du nucléaire. Le Commissariat à l’énergie atomique (CEA) est ainsi fondé en octobre 1945 pour effectuer les recherches sur l’énergie nucléaire dans les domaines scientifique, de l’industrie et de la défense.

Le véritable lancement du programme atomique a lieu en 1954, dans le contexte de la Guerre froide, lorsque le gouvernement de Pierre Mendès France se prononce en faveur du développement de la force nucléaire au sein d’un programme militaire. De retour au pouvoir en 1958, le général de Gaulle officialise le programme nucléaire militaire français. La mise en œuvre de cette force de frappe repose ensuite sur un programme d’essais nucléaires qui débute en février 1960 (la première bombe à fission est larguée le 13 février) et se termine en janvier 1996.

Tous les gouvernements de la Ve République française assumeront ensuite la possession d’une dissuasion nucléaire indépendante, “clé de voûte” de la stratégie de défense française. Aujourd’hui, le pays dispose de près de 300 ogives nucléaires, selon l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm. La Russie en possède un peu plus de 6200 et les Etats-Unis environ 5550. Autre pays européen, le Royaume-Uni dispose aujourd’hui de 225 têtes nucléaires, selon la même source.

D’autres pays européens hébergent des armes nucléaires

Dans le cadre de la politique de dissuasion nucléaire de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (Otan), d’autres Etats membres de l’Union européenne hébergent au sein de leur territoire des armes atomiques américaines : l’Italie, les Pays-Bas, l’Allemagne et la Belgique. Le Royaume-Uni (en plus de disposer lui-même de l’arme nucléaire) et la Turquie, qui n’appartiennent pas à l’Union européenne, ont également reçu des armes tactiques américaines au nom du partage nucléaire.

Les pays participants à cette politique de l’Otan ont la responsabilité de prendre des décisions communes en matière de politique nucléaire, mais aussi d’entretenir conjointement le matériel technique nécessaire à l’utilisation de cette force de frappe.

En outre, comme l’a rappelé récemment le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, l’Otan est une “alliance nucléaire”. Cela sous-entend que d’autres pays de l’UE membres de l’Otan tels que la Pologne, le Danemark, les pays baltes, l’Espagne, la Grèce, la Hongrie ou encore la Roumanie sont sous la protection de la dissuasion nucléaire de leurs partenaires stratégiques.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Défense : quels pays européens possèdent l'arme nucléaire ?

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide

1 commentaire

  • Avatar privé
    Raymond Falardeau

    Je suis irrité par l’Attitude de l’OTAN. Une alliance politique et militaire. À vrai dire c’est plus une alliance politique que militaire. Le politique dans les conflits armés est toujours à un et même plusieurs pas en arrière de l’action nécessaire pour intervenir adéquatement. La troisième guerre mondiale à mon avis est commencée. Poutine n’entend rien à la diplomatie. Il est temps de laisser agir les militaires d’expérience. L’histoire jugera durement la non-action de l’OTAN. Au secours M, Patton. Il ne croyait pas aux plans, mais aux décisions prises sur le terrain. C’est un jeu d’échecs ou il faut constamment comprendre les gestes de l’ennemi. Le combat est une succession d’improvisation réfléchie en fonction de l’évolution de la situation sur le terrain. Les conférences de presse sont l’antithèse de l’action. Il faut agir. L’OTAN est capable de tenir tête à Poutine. La peur le pire ennemi du courage.