Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

Conférence pour la reconstruction de l’Ukraine : l’UE va dévoiler un plan de financement

Alors que les combats font toujours rage dans l’est de l’Ukraine, la ville de Lugano en Suisse accueille aujourd’hui et demain une grande conférence sur la reconstruction du pays qui rassemble des décideurs politiques, des acteurs institutionnels ou encore des ONG.

Lors de la conférence pour la reconstruction de l'Ukraine qui se tient à Lugano en Suisse du 4 au 5 juillet, l'UE devrait dévoiler un plan d'aide pour rebâtir l'Ukraine une fois le conflit avec la Russie terminé - Crédits : BigNazik / iStock
Lors de la conférence pour la reconstruction de l’Ukraine qui se tient à Lugano en Suisse du 4 au 5 juillet, l’UE devrait dévoiler un plan d’aide pour rebâtir l’Ukraine une fois le conflit avec la Russie terminé - Crédits : BigNazik / iStock

Reconstruire”. Voilà le mot d’ordre qui dominera les discussions ce début de semaine à Lugano en Suisse, résume Le Temps. A savoir, comment reconstruire l’Ukraine qui subit l’invasion russe depuis plus de quatre mois. Pourtant, souligne RFI, “parler de reconstruction de l’Ukraine, alors même que les combats font rage, n’a rien d’évident”. C’est malgré tout ce que va s’évertuer à faire le “millier de participants” [RTS] qui est attendu dans le Tessin dès ce matin.

Du côté ukrainien, le président Volodymyr Zelensky “participera – comme il en a désormais l’habitude – par visioconférence”, détaille Le Figaro. Sur place, le Premier ministre Denys Chmyhal et le président du Parlement Rouslan Stefanchuk représenteront le pays. Arrivés dès dimanche, les deux hommes “ont été accueillis par le président de la Confédération helvétique, Ignazio Cassis”, raconte le journal. Au total, “la délégation ukrainienne comptera une centaine de personnes pour rencontrer responsables politiques, institutions internationales et représentants du secteur privé”.

L’Express résume : “8 chefs de gouvernement, 15 ministres, 14 organisations internationales, 350 représentants du secteur privé et 210 de la société civile vont faire le déplacement lundi et mardi”. La RTS précise de son côté qu’aucun “chef d’Etat étranger ne sera cependant présent”.

En revanche, Politico rapporte l’arrivée ce matin de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen. Elle est accompagnée du “Premier ministre tchèque, Petr Fiala, dont le pays vient de prendre la présidence de l’UE pour six mois, ainsi que [de] son homologue Mateusz Morawiecki, de Pologne, pays qui accueille de loin le plus de réfugiés ukrainiens”, signale Le Figaro.

Plateforme de reconstruction

La conférence, qui “avait été planifiée bien avant la guerre pour parler réformes et lutte contre la corruption” [Le Télégramme], a pour but “[d’]ébaucher ce que certains qualifient déjà de ‘plan Marshall pour l’Ukraine’, en référence à l’aide financière que les Etats-Unis avaient fourni à l’Europe de l’Ouest au lendemain de la Seconde Guerre mondiale”, analyse L’Express. “Il ne s’agira pas d’une conférence de donateurs mais plutôt de définir les principes et les priorités d’un processus de reconstruction”, complète Sud Ouest.

Cela devrait notamment être le cas du côté européen puisque selon Politico, la présidente de la Commission Ursula von der Leyen devrait y dévoiler “les plans d’une ‘plateforme de reconstruction de l’Ukraine’ […] coprésidée par l’Ukraine et la Commission européenne. Elle inclurait également l’UE et les pays alliés, ainsi que les institutions financières internationales et les banques multilatérales de développement”.

La Banque européenne d’investissement (BEI) serait notamment impliquée “en créant ‘un fonds fiduciaire UE-Ukraine’, qui acheminera l’argent”, explique le média européen. “L’objectif est de collecter 100 milliards d’euros lors du premier cycle de financement et de les compléter les années suivantes. Parmi les autres formes de financement envisagées par la Commission, citons un instrument basé sur la dette, comme le propre fonds de relance pandémique du bloc. Mais l’approbation politique des dirigeants de l’UE sera nécessaire”, conclut Politico.

Une aide importante dans la relation UE-Ukraine puisque, comme le rappelle L’Express, l’Ukraine “est officiellement candidate à une entrée dans l’Union européenne, et les Vingt-Sept se doivent de l’accompagner en participant à son intégration économique et morale”. 

De son côté, écrit Sud Ouest, “le Royaume-Uni, l’un des alliés les plus actifs de l’Ukraine, soutiendra notamment la reconstruction de la ville et de la région de Kiev, à la demande du président Zelensky, indique le Foreign office britannique dimanche. Londres compte également travailler avec Kiev et ses alliés pour accueillir la conférence sur la relance de l’Ukraine en 2023 et établira un bureau à Londres pour aider à coordonner ces efforts de reconstruction”.

Garder l’Ukraine au centre de l’agenda international

De manière générale, l’une “des questions centrales de la conférence” sera de savoir “qui paiera la reconstruction”, indique L’Express. Pour cela, le “Fonds monétaire international s’est déjà engagé sur le versement d’une aide de 1,2 milliard d’euros et sur l’élargissement de cette enveloppe quand l’heure de la reconstruction sera effective. La Banque mondiale et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, la Berd, participeront naturellement à l’effort, dans un rôle classique de bailleur public”, poursuit le magazine.

Il faut dire que, comme l’a énoncé Volodymyr Zelensky cité par Le Figaro, “la ‘tâche est vraiment colossalene serait-ce que dans les territoires libérés”. RFI rappelle d’ailleurs que “les immeubles et maisons de 3,5 millions d’Ukrainiens ont été endommagés ou détruits, et quasiment la moitié du pays est contaminé par des explosifs, notamment”.

Même si “l’idée de penser à la reconstruction maintenant peu en effet détonner”, interroge la RTS, “cette réunion semble surtout ici avoir pour but de garder fermement l’Ukraine au centre de l’agenda international”. Un moyen d’envoyer un “message de soutien fort […] à Kiev et au peuple ukrainien”, estime la chaîne publique suisse. 

Les autres sujets du jour

Défense

Elargissement

Migrations

Santé

Sport

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Conférence pour la reconstruction de l'Ukraine : l'UE va dévoiler un plan de financement

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide