Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

Location de voiture en Europe : les informations pratiques à connaître avant de partir en vacances

Alors que le coût des locations de voiture flambe, nous nous sommes penchés sur les critères à prendre en compte pour obtenir le meilleur rapport qualité-prix en Europe.

L'une des clés de la location de véhicule dans l'UE à l'approche des départs en vacances reste l'anticipation - Crédits : Domepitipat / iStock
A l’approche des départs en vacances, l’une des clés pour louer sereinement un véhicule dans l’UE reste l’anticipation - Crédits : Domepitipat / iStock

La pandémie de Covid-19 a réduit l’activité des loueurs de voiture, obligeant même des acteurs historiques comme Hertz ou Europcar à se déclarer en faillite ou à être vendu. Par conséquent, les flottes de voitures de location ont été réduites, alors même que la demande repart de plus belle.

Un décalage qui favorise une hausse des prix  : + 43 % en moyenne entre 2019 et 2021 avec des pics dans certains pays comme en Italie (+ 104 %), en Espagne (+ 85 %) ou en Croatie (+ 62 %). En France, la hausse se situe en moyenne à 49 %. Cette année, il faut également ajouter la hausse des prix des carburants qui devrait encore affecter les portefeuilles cet été. Pour une location de huit jours à partir de Barcelone par exemple, comptez entre 175 et 430 euros (en fonction du modèle), rien que pour la location.

Ainsi, la première clé pour louer une voiture cet été reste l’anticipation. Mieux vaut réserver le plus tôt possible afin de bénéficier de prix plus abordables (15 à 20 % moins cher) et surtout d’être sûr de pouvoir louer un véhicule !

Etudier les options et les conditions

Lors de la signature de votre contrat de location de voiture, plusieurs options vous seront proposée. Mais attention, elles ne sont pas forcément toutes utiles. Mieux vaut donc prendre le temps de les étudier.

Cette étape importante vous demandera probablement un peu de temps, notamment si vous devez comparer plusieurs offres de location, comme le conseillent UFC-Que-Choisir et le Centre européen des consommateurs.

Car les acteurs traditionnels, à savoir les entreprises de location qui possèdent des agences, font actuellement face à la concurrence de nouvelles plateformes d’autopartage, de location entre particuliers ou de loueurs 100 % numériques, qui peuvent proposer des prix plus intéressants. Vous devrez donc repérer l’offre qui vous correspond le mieux en prêtant attention aux avis sur l’agence de location, ou encore les conditions générales afin de connaître la politique d’annulation, notamment. En effet, lorsque vous louez une voiture vous ne bénéficiez pas du droit de rétractation de 14 jours prévu par l’UE, les conditions commerciales peuvent donc différer selon les loueurs. 

Autre élément à prendre en compte, les tarifs, et surtout ceux des suppléments (assurances, option second conducteur, GPS, restitution du véhicule dans une autre agence…). Le Centre européen des consommateurs et UFC-Que-Choisir conseillent d’éviter les options superflues.

Tous deux incitent à vérifier les conditions pour un dépôt de garantie et le montant des frais supplémentaires en cas de restitution du véhicule hors délais. Ils vous conseillent de plus de faire attention au forfait de kilométrage ou aux éventuelles restrictions de circulation au sein de zones géographiques. Certains loueurs peuvent interdire de franchir des frontières ou bien de sortir de l’Union européenne.

Dans vos démarches, vous pouvez vous aider de sites comme Carigami, qui est un comparateur d’offres et un intermédiaire entre loueurs et clients. Une prestation également proposée par d’autres sites comme Liligo, Skyscanner, Kayak, Bsp-auto ou encore Autoeurope.

Etat des lieux et assurance

Une fois votre véhicule loué, pensez à bien participer à l’état des lieux et à lire attentivement le contrat de location pour vérifier les informations. A noter qu’en cas d’indisponibilité d’un véhicule déjà loué, vous devez avoir accès à un véhicule sans supplément du prix en cas de gamme supérieure mais avec un remboursement de la différence si la gamme est inférieure. Notez également qu’une prise et un retour avec le même niveau de carburant est requis.

Concernant l’assurance du véhicule, la responsabilité civile est obligatoire et donc présente automatiquement sur le contrat de location et comprise dans le prix. Elle est valable dans tous les pays de l’UE. Des options supplémentaires payantes peuvent vous être soumises avec une franchise. Pensez à vérifier si vous ne possédez pas déjà une assurance qui a les mêmes attributions que les assurances complémentaires proposées par le loueur. En cas de problème sur la route, contactez immédiatement le loueur.

Voyages dans l’UE

A noter que, selon le Centre européen des consommateurs, la location de voiture est l’un des principaux domaines de plaintes concernant les droits des consommateurs dans l’UE, notamment en ce qui concerne les frais de dommages ou encore la couverture d’assurance. Les consommateurs sont protégés par le droit européen, même s’il n’existe pas de législation européenne spécifique en matière de location de voiture.

Ainsi, si vous souhaitez louer une voiture dans un pays de l’UE, en Norvège et en Islande, vous avez les mêmes droits que lorsque vous effectuez une location en France : des informations claires sur les conditions générales de location, sur les prix, les assurances proposées, le niveau d’essence, la possibilité de régler les litiges etc. 

De plus, aucune différence ne peut être appliquée en fonction de la nationalité ou du pays de résidence d’un locataire de véhicule. En cas de litige avec un loueur, vous pouvez faire appel au Centre européen des consommateurs ou trouver des informations sur vos droits sur le site de la Commission européenne dans la rubrique pratique Votre Europe.

La démarche la plus importante à réaliser de votre côté avant de conduire dans un pays de l’UE est de vous enquérir des règles de circulation en vigueur : limites de vitesse, taux d’alcool au volant, amendes, règles de sécurité routière etc.

Vérifiez également que votre permis est toujours valide. Le permis de conduire français est valable dans tous les pays de l’Espace Economique Européen (EEE) qui comprend les 27 membres de l’UE et l’Islande, la Norvège et le Liechtenstein. En revanche, vous ne pouvez pas circuler avec un certificat provisoire. Si vous possédez un permis sur le modèle unique européen (en vigueur depuis 2013), vérifiez que la date de validité n’est pas dépassée (15 ans pour le permis B).

Attention, pensez également à vérifier les modalités particulières de certains pays quant à l’âge minimum pour conduire un véhicule de location. En France, il faut généralement avoir deux ans d’expérience. En Espagne, par exemple, il faut avoir 21 ans et un an d’expérience, tout comme en Italie, de manière générale. Au Portugal, la location est possible à partir de 19 ans et un an de permis.

A l’aube des départs en vacances, ces conseils pour la location de voiture ne sont pas superflus. En effet, le 4 juillet 2022, la Commission a publié les résultats d’un examen des sites web proposant ce service (en direct ou en étant des intermédiaires). Résultats : 55 % de ces sites enfreignent la législation de l’UE.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Location de voiture en Europe : les informations pratiques à connaître avant de partir en vacances

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide