Logo Toute l'Europe

Quelle stratégie de l'UE pour l'Outre-mer ?

Membres de l’Union européenne, les Régions Ultrapériphériques font l’objet d’un accompagnement, à travers divers programmes, que la Commission veut adapter à leurs spécificités.

Les Saintes, en Guadeloupe
Les Saintes, en Guadeloupe - Crédits : Nicolas Boivin / iStock

La Commission européenne a lancé une consultation publique pour permettre à chacun de contribuer à la prochaine stratégie de l’Union européenne dans les régions ultrapériphériques (RUP). Les différentes parties prenantes (société civile, institutions, acteurs économiques, citoyens…) sont invitées à participer, jusqu’au 4 novembre 2021, à cette consultation autour de 5 thèmes :

  • Favoriser les transitions verte et numérique,
  • Mettre l’accent sur la relance dans les RUP,
  • Aider ces régions à tirer parti des politiques et des fonds mis en place par l’UE,
  • Engager un dialogue étroit avec ces régions,
  • Renouveler l’engagement de l’UE à prendre en compte les spécificités des RUP.

Les régions ultrapériphériques de l’UE - la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, Mayotte, la Réunion et Saint-Martin (France), les Açores et Madère (Portugal) et les îles Canaries (Espagne) - souffrent de contraintes permanentes telles que l’éloignement, l’insularité, la faible superficie et la dépendance économique vis-à-vis d’un petit nombre de produits, qui freinent leur développement. En outre, elles sont particulièrement vulnérables au changement climatique et aux phénomènes météorologiques extrêmes. Avec près de 5 millions de citoyens européens vivant dans les territoires les plus éloignés de l’UE, les régions ultrapériphériques représentent ensemble une part de la population de l’UE aussi importante que certains États membres de l’UE.

L’initiative a pour objectif d’adapter le partenariat stratégique noué avec les régions ultrapériphériques de l’Union en fonction des nouvelles priorités de l’UE. Elle vise en particulier à :

  • Favoriser une transition vers une économie plus verte et plus numérique,
  • Faire face aux conséquences de la COVID-19 sur ces régions,
  • Aider ces régions à tirer parti des possibilités qu’offrent les politiques, les réglementations, les programmes et les fonds de l’Union,
  • Engager un dialogue plus étroit avec ces régions,
  • Renouveler l’engagement en faveur de la prise en compte des spécificités de ces régions dans toutes les politiques de l’Union.

La publication de cette 5e stratégie est attendue au second trimestre 2022.

Lien vers la consultation

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Quelle stratégie de l'UE pour l'Outre-mer ?

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide