Logo Toute l'Europe

L'Europe en région : le Grand Est engagé dans l’aventure "Esch, capitale européenne de la culture 2022"

Si Esch-sur-Alzette est une ville luxembourgeoise, elle associe le territoire français frontalier aux événements organisés dans le cadre de son statut de capitale européenne de la culture 2022. Avec l’appui de la Région Grand Est, investie dans ce projet aux enjeux culturels, mais aussi économiques et urbains.

Erigées par Vauban, les fortifications de la ville de Longwy constituent l'une des oeuvres architecturales de la région qui seront mises à l'honneur à l'occasion de la capitale européenne de la culture 2022 - Crédits : P. Bodez / Région Grand Est
Erigées par Vauban, les fortifications de la ville de Longwy constituent l’une des oeuvres architecturales de la région qui seront mises à l’honneur à l’occasion de la capitale européenne de la culture 2022 - Crédits : P. Bodez / Région Grand Est

En tant que capitale européenne de la culture 2022, Esch-sur-Alzette fait de l’Europe et de la coopération transfrontalière un enjeu capital. Et pour cause, la commune luxembourgeoise, qui partage le même patrimoine historique et urbain que la communauté de communes française du Pays Haut Val de l’Alzette située de l’autre côté de la frontière, va impliquer ce territoire lorrain dans la tenue d’événements. Une manière pour le Grand-Duché de rendre son dossier plus solide tout en conservant une certaine cohérence puisque les 8 villes de la communauté de communes partagent une même identité sociale, économique et urbaine : celle d’un territoire peuplé de travailleurs transfrontaliers qui partagent le même passé industriel.

Fusion entre les arts et les hommes

Informée de la candidature luxembourgeoise et du projet transfrontalier, la Région Grand Est s’est directement investie dans le projet. Elle siège au conseil d’administration de l’association qui porte la Capitale européenne de la Culture, et elle soutient financièrement les porteurs de projets qui organiseront des événements côté français tout au long de l’année. L’association Esch2022finance quant à elle 50 % des projets français, qui représentent 4 millions d’euros sur un budget total de 50 millions d’euros.

Ces projets découlent tous d’un même fil rouge, baptisé “Remix”. Derrière ce slogan, une idée, déclinée sous toutes ses formes artistiques : créer des ponts, des synergies entre les disciplines et les hommes. Les projets mêlent donc différents modes d’expression, comme le numérique et la chorégraphie, et tendent tous à favoriser l’ouverture sur les autres et sur le monde.

Pour les artistes locaux, cette capitale européenne de la culture 2022 est également l’occasion de se produire dans une période où les lieux culturels ont baissé le rideau. Une opportunité financière mais un projet également épanouissant sur le plan artistique. Illustration des innovations nées dans le cadre de ce fil rouge de la fusion entre les différentes disciplines, le spectacle vivant Hamlet Remix, proposé par la compagnie Pardès Rimonim. Une pièce mettant en scène une relecture de la célèbre œuvre de Shakespeare, durant laquelle le public est muni d’un système de casque audio novateur, permettant d’entendre les voix des comédiens comme si elles provenaient de toutes parts.

Travail mémoriel et patrimonial

Outre l’aspect purement artistique, l’accent sera porté sur la participation des habitants. Des musiciens amateurs auront par exemple l’opportunité de jouer avec l’orchestre national de Metz. Des initiatives destinées à ressouder la population, lui donner une image positive d’elle-même et de cette région frontalière où l’immense majorité des gens partent travailler toute la journée au Luxembourg. Cette logique économique dissout peu à peu les liens du quotidien, les vies de villages. C’est la raison pour laquelle tout un travail mémoriel sur ces lieux sera mené, les gens seront invités à témoigner sur le passé.

L’histoire industrielle est en effet encore très prégnante et visible dans le paysage du val d’Alzette. Des vestiges de chevalets, ces structures qui coiffent les puits de mine, essaiment un peu partout dans la région. Ce patrimoine sera notamment mis en valeur via un film documentaire sur les frontaliers, mais aussi à travers un projet mené par le centre d’art dramatique national de Thionville, qui se tiendra le long de la voie ferrée reliant Thionville au Luxembourg.

Projets urbains et touristiques

A travers les 130 événements culturels qui se tiendront à partir du mois de février, les organisateurs de cette capitale européenne de la culture 2022 veulent également mettre en avant le patrimoine de ces terres rouges, d’où ont été extraits des milliers de tonnes de minerai de fer depuis le début de la Révolution industrielle, à la fin du XIXème siècle, et jusqu’à la fermeture des dernières usines sidérurgiques dans les années 80. Un patrimoine en pleine mutation, comme en atteste le projet d’écocité de 8600 logements, lancé dès 2011 sur l’ancien site minier de Micheville (Moselle).

La capitale européenne de la culture permettra d’accélérer la transition urbaine de ces villes et villages. Un pôle culturel sortira bientôt de terre non loin de l’actuelle écocité. Baptisé l’Arche, il comprendra une salle de concert de 700 places, une salle de cinéma de 150 places ainsi qu’un laboratoire de créations numériques et sonores. En termes d’infrastructures également, une piste cyclable va être construite entre le Luxembourg et la France pour favoriser les mobilités douces et le développement durable.

Pour la Région Grand Est, la capitale européenne de la culture 2022 constitue enfin l’occasion de mettre en avant son potentiel touristique, du centre Pompidou à Metz, au site historique de Verdun. Le ministère de la Culture, à travers la direction régionale des affaires culturelles du Grand Est s’implique largement dans le projet, tout comme de nombreuses autres collectivités locales telles que les départements de Moselle, de Meurthe-et-Moselle, ou encore la communauté de communes du Pays Haut Val d’Alzette.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur L'Europe en région : le Grand Est engagé dans l’aventure "Esch, capitale européenne de la culture 2022"

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide