Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

L’Europe en région : la Martinique

A la fois région et département, la Martinique, située au cœur des Antilles dans la mer des Caraïbes, est organisée en collectivité territoriale unique. Elle fait partie des cinq départements et régions d'outre-mer français et des neuf régions ultrapériphériques de l'Union européenne.

Découvrez les spécificités de la région et l'action de l'Union européenne sur le territoire.

L'Europe en région : Martinique

La Martinique est une collectivité territoriale d’outre-mer située à près de 6 800 km de la France métropolitaine. 

Entre 2021 et 2027, la région touchera 601 millions d’euros au titre de deux programmes européens dont elle est autorité de gestion : le Fonds européen de développement régional (FEDER) et le Fonds social européen + (FSE+). A ces sommes s’ajouteront notamment une part de l’enveloppe du Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER), ainsi qu’une partie du Fonds européen pour les affaires maritimes, la pêche et l’aquaculture (FEAMPA), qui correspond à 567 millions d’euros au niveau français pour la période 2021-2027.

Au cours de la période 2014-2020, la Martinique a bénéficié de 783 millions d’euros de fonds européens, notamment destinés à favoriser l’éducation et l’emploi des jeunes, à soutenir les producteurs agricoles, les métiers de la mer (pêcheurs notamment), les PME et l’innovation en faveur de l’environnement (réduction des déchets, gestion de l’eau, protection de la biodiversité).

Patricia Telle, vice-présidente de la Collectivité territoriale de Martinique, siège en tant que suppléante au Comité européen des régions.

Carte d’identité - Collectivité territoriale de Martinique

Capitale administrative : Fort-de-France (76 512 habitants en 2019)
Président de région : Serge Letchimy (Parti progressiste martiniquais)
Superficie : 1 128 km²
Population : 350 373 habitants (2022)
PIB par habitant (SPA) : 22 600, proche de celui de la Galice en Espagne (2020)
Principaux secteurs d’activité : agroalimentaire, pêche, pétrolier, construction, tourisme

Contacts utiles :

L’emploi en Martinique est essentiellement concentré dans le secteur tertiaire (plus de 80 % des emplois, dont plus de la moitié dans le domaine marchand). Un fait qui s’explique par l’importance du secteur du tourisme : les dépenses des touristes sur place représentent environ 5 % du PIB martiniquais. 

La proportion d’emplois dans le secteur agricole y est toutefois plus élevée que dans le reste de la France. Ce domaine repose, comme dans d’autres îles des Antilles, avant tout sur la culture de la banane et de la canne à sucre (dont ses produits transformés, comme le rhum).

Une certaine partie de l’industrie, qui compte pour une faible part de l’économie, se concentre d’ailleurs autour de la transformation de ces produits agricoles, en parallèle du raffinage pétrolier : ces deux secteurs d’activité génèrent à eux seuls plus de deux tiers des exportations.

Comme pour un grand nombre d’îles de l’archipel des Antilles, le point culminant de la Martinique est un volcan, la Montagne Pelée (1 397 m), dont la dernière éruption remonte à 1932 - Crédits : Rehcral / Wikimedia Commons CC-BY-SA 4.0

Ma région agit pour moi

Politique régionale européenne : mode d’emploi

L'Europe en région
Rubrique financée par UE et ANCT

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur L'Europe en région : la Martinique

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide