Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

L’Europe en région : l’Ile-de-France

Au centre de la moitié nord du pays, l'Ile-de-France est la première région française en termes de population et de PIB. Celle-ci se caractérise par un fort dynamisme politique, économique et culturel porté par sa capitale, Paris, seule mégapole de l'Union européenne.

Découvrez les spécificités de l'Ile-de-France et le rôle de l'Union européenne sur son territoire.

L'Europe en région : carte Ile-de-France

Plus petite région de France métropolitaine en superficie après la Corse, l’Ile-de-France compte cependant pour près d’un cinquième de la population française. 

Entre 2021 et 2027, la région touchera 429 millions d’euros au titre de deux programmes européens dont elle est autorité de gestion : le Fonds européen de développement régional (FEDER) et le Fonds social européen + (FSE+). A ces sommes s’ajouteront notamment une part de l’enveloppe du Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER).

L’Ile-de-France est par ailleurs partie prenante du programme Interreg Europe du Nord-Ouest. Ce dispositif promeut la coopération transnationale entre des régions de huit pays : Allemagne, Belgique, France, Irlande, Luxembourg, Pays-Bas, Royaume-Uni et Suisse. Doté d’un budget de 310 millions d’euros entre 2021 et 2027, le programme a pour priorités au cours de cette période le climat et l’environnement, la transition énergétique, l’économie circulaire, l’innovation et la résilience et une société inclusive. 

Au cours de la période 2014-2020, 915 millions d’euros de financements européens ont été alloués à la région, dont 540 directement gérés au niveau régional. Ils ont en partie servi au développement rural et au soutien de la filière agricole (58 millions), mais la plus grande part de ces fonds avaient un objectif social : emploi, formation et réinsertion, ainsi que correction des déséquilibres territoriaux.

Deux élus des collectivités d’Ile-de-France siègent (dont une en tant que suppléante) au Comité européen des régions :

  • Mathieu Cuip (Parti populaire européen), conseiller régional d’Ile-de-France
  • Aurélie Gros (Parti populaire européen), conseillère régionale d’Ile-de-France (suppléante)

Carte d’identité - Région Ile-de-France

Départements : Essonne, Hauts-de-Seine, Paris, Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Val-d’Oise, Yvelines
Capitale administrative : Paris (2 165 423 habitants en 2019)
Présidente de région : Valérie Pécresse (Les Républicains)
Superficie : 12 012 km²
Population : 12 395 148 habitants (2022)
PIB par habitant (SPA) : 52 700, proche de celui d’autres régions capitales comme Stockholm (51 600), et bien au-dessus de la moyenne européenne (29 900) (2020)
Principaux secteurs d’activité : aéronautique, défense, automobile, énergie, transports, R&D, agroalimentaire, culture, tourisme 

Contacts utiles :

La majorité des habitants réside au sein de la métropole du Grand Paris (7,1 millions d’habitants en 2019), qui est ainsi la première métropole de l’UE en termes démographiques. 

La population francilienne, plus jeune que la moyenne nationale, est aussi plus riche (en 2017, la région concentrait 22 % du revenu disponible brut national).

L’Île-de-France jouit d’un fort dynamisme économique grâce à sa capitale, puisqu’elle concentre plus de 31,7 % du PIB métropolitain. Première région de France en termes d’exportations, environ 60 % de ses échanges avec l’étranger sont tournés vers le continent européen. La région jouit d’un fort potentiel d’attractivité, et a par exemple accueilli en 2018 plus de 400 entreprises internationales, dont plus de la moitié y ont implanté un centre de décision. Sur le plan financier, Paris est devenue la troisième place financière de l’Union européenne depuis le Brexit, après Amsterdam et Londres mais devant Francfort. En juin 2019, l’Autorité bancaire européenne a quitté la capitale britannique pour investir son nouveau siège à La Défense.

Si l’Ile-de-France s’efforce de promouvoir son agriculture, très développée dans la périphérie régionale avec 1,2 million d’hectares exploités, c’est là encore la capitale qui fait pencher la balance : moins de 1 % du PIB régional est issu de ce secteur, contre environ 85 % provenant du secteur tertiaire, essentiellement marchand. Près d’un quart des emplois marchands franciliens sont consacrés aux activités scientifiques et techniques. Dans le domaine industriel, qui compte pour près de 10 % de son PIB, la région s’illustre dans la construction aéronautique et spatiale, ainsi que dans la production de composants automobiles. L’Île-de-France se place enfin en première place européenne en matière de dépôts de brevets dans le secteur des nouvelles technologies, et abrite plusieurs leaders européens et mondiaux de l’industrie du luxe.

Le quartier d’affaires de la Défense, au nord-ouest de Paris, concentre de nombreux bureaux d’entreprises françaises et internationales, et constitue un pôle d’attraction économique pour la région Île-de-France - Crédits : Zinneke / wikimedia commons CC BY-SA 3.0

Ma région agit pour moi

Politique régionale européenne : mode d’emploi

L'Europe en région
Rubrique financée par UE et ANCT

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur L'Europe en région : l'Ile-de-France

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide