Toute L'Europe – Comprendre l'Europe
  • Brèves

Un haut fonctionnaire de la Commission européenne se retire après avoir accepté des vols gratuits pour le Qatar

Le chef de la direction générale de la mobilité et des transports à la Commission européenne, Henrik Holelei, renonce à ses fonctions, a fait savoir l’institution ce mercredi. Un retrait qui intervient après la révélation fin février de voyages offerts par la compagnie aérienne Qatar Airways.

Crédits : Aron Urb / Flickr EU2017EE Estonian Presidency CC BY 2.0
Henrik Hololei occupait son poste depuis 2015 - Crédits : Aron Urb / Flickr EU2017EE Estonian Presidency CC BY 2.0

Eclaboussé par des soupçons de conflit d’intérêts, Henrik Holelei ne sera bientôt plus le directeur général du département de la Commission européenne en charge des transports (DG Move). Il ne quitte cependant pas l’institution et deviendra le 1er avril prochain conseiller au sein de la direction générale dédiée aux partenariats internationaux. Un transfert effectué à la demande de l’intéressé, selon le porte-parole de la Commission Eric Mamer.

Fin février, le média Politico avait révélé que l’Estonien avait bénéficié de neuf voyages offerts par Qatar Airways, compagnie aérienne détenue par le gouvernement du Qatar, entre 2015 et 2021. Des vols qui ont eu lieu alors que l’exécutif européen négociait un accord aérien entre ce pays et l’UE. Moins de trois mois après le Qatargate, un scandale de corruption au Parlement européen impliquant le Qatar et le Maroc, ces révélations avaient suscité un tollé.

Le 6 mars dernier, la médiatrice européenne Emily O’Reilly avait demandé des précisions à la Commission sur les vols de M. Hololei. Ceux-ci soulevaient “des questions légitimes quant à une éventuelle influence indue sur le processus décisionnel de l’UE”, avait affirmé l’Irlandaise dans une lettre ouverte.

D’après la Commission européenne, Henrik Holelei n’a pas enfreint les règles internes de l’institution au moment de ses vols. Depuis, celles-ci ont été renforcées en matière de voyages rémunérés, avec notamment une réduction du nombre de missions qui peuvent être payées par les parties extérieures. 

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Pour approfondir

  • Institutions

  • Relations extérieures

  • Commission européenne

  • Transports

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Un haut fonctionnaire de la Commission européenne se retire après avoir accepté des vols gratuits pour le Qatar

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide