Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

L'Europe en 3 minutes, le podcast

[Podcast] Les institutions européennes, moteur de l’UE

Podcast 3 minutes pour comprendre l'Europe - version carrée

L'Union européenne compte sept institutions officielles définies par les traités : quatre se partagent le pouvoir décisionnel, deux agissent sur les questions économiques et une sur les activités judiciaires.

Intéressons-nous d’abord au Conseil européen qui réunit, au moins 4 fois par an, les chefs d’Etat et de gouvernement des Etats membres. Son rôle principal est de définir les grandes orientations politiques de l’UE. C’est une institution de l’Union européenne depuis l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne en 2009.

Vient ensuite le cœur du réacteur : la Commission européenne, dont le rôle principal depuis 1957, est d’élaborer les “lois” européennes que l’on nomme directives, décisions ou règlements. C’est le pilier exécutif européen, qui est à l’initiative des textes et à leur mise en œuvre après les votes du Parlement européen et du Conseil de l’Union européenne. La Commission travaille de manière indépendante, dans l’intérêt commun avec à sa tête, un collège de commissaires, un par Etat membre, dont un ou une présidente.

Après la proposition d’un texte par la Commission, celui-ci est donc transmis au Parlement européen, l’un des deux piliers législatifs de l’Union. Ce dernier est chargé de se prononcer en première lecture sur les propositions de la Commission. En plus de ce pouvoir législatif, il participe à la nomination des commissaires européens et doit valider et contrôler le budget. A noter que le Parlement est la seule institution élue directement par les citoyens européens et ce depuis 1979.

Le deuxième pilier législatif de l’UE est le Conseil de l’Union européenne ou tout simplement Conseil. Il réunit les ministres des Etats membres par domaine d’activité et se charge notamment d’examiner le texte voté par le Parlement, en y apportant éventuellement des modifications, et de négocier avec les députés une version finale. Sa présidence est tournante, tous les 6 mois, entre les Etats membres.

Ensuite, parmi les trois autres institutions non politiques de l’Union, la plus connue est probablement la Banque centrale européenne. Elle est mise en place en 1998 et son siège se trouve à Francfort. Elle est responsable de la politique monétaire de la zone euro. Son objectif est de maintenir la stabilité des prix, d’émettre la monnaie et de superviser le travail des banques.

Autre institution économique, la Cour des comptes de l’UE qui contrôle la bonne gestion du budget de l’Union européenne. Depuis Luxembourg, elle vérifie également la bonne rentrée des recettes et l’utilisation des fonds européens. Créée en 1977, elle devient une institution en 1993.

Enfin, la Cour de justice de l’UE, basée à Luxembourg, veille au respect du droit européen depuis 1952. Les juges (un par Etat membre) veillent à ce que les traités et les “lois” européennes soient bien respectés à la fois par les Institutions et par les Etats membres.

A retenir donc :  l’Union européenne est constituée de quatre principales institutions décisionnelles : le Conseil européen, la Commission européenne, le Parlement européen et le Conseil de l’Union européenne. Mais également de deux institutions économiques : la Banque centrale européenne et la Cour des Comptes de l’UE. Et enfin, d’une institution judiciaire : la Cour de justice de l’Union européenne


Retrouvez tous les épisodes de ce podcast dans notre sommaire ainsi que sur Spotify, Apple podcasts, Deezer, Podcast addict , Google podcasts et Ausha et abonnez-vous !

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?