Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

L'Europe en 3 minutes, le podcast

[Podcast] Discours sur l’état de l’Union : le grand oral de la Commission européenne

Podcast 3 minutes pour comprendre l'Europe - version carrée

Instauré en 2010, ce discours prononcé par la présidente de la Commission européenne est devenu un rendez-vous incontournable de la rentrée politique européenne.

A l’image des écoliers, chaque année les députés européens font leur rentrée au mois de septembre à Strasbourg.

Depuis 2010, cette première semaine de session plénière au Parlement européen est également marquée par le traditionnel discours sur l’état de l’Union. Un rendez-vous institué par le traité de Lisbonne. Prononcé par le président ou la présidente de la Commission européenne, ce discours appelé aussi State of the Union en anglais est diffusé partout sur le continent.

L’objectif de cet événement est double. Dans un premier temps, il permet de dresser le bilan de l’année qui vient de s’écouler. Dans un second, il donne les grandes lignes des chantiers prioritaires pour les mois à venir.

Et après le discours, place au débat ! Au Parlement européen, chaque groupe politique prend la parole pour adresser ses questions et ses remarques.

Ce dialogue entre les institutions sert de base pour composer le programme de travail annuel de la Commission, sa feuille de route sur douze mois.

Trois présidents de la Commission européenne se sont d’ores et déjà prêtés à l’exercice.

Le premier, c’est le Portugais Jose Manuel Barroso à 5 reprises, de 2010 à 2014. Ses premiers discours sont notamment marqués par la crise grecque qui secoue le continent à l’époque.

C’est ensuite au tour du Luxembourgeois Jean Claude Juncker de présenter le bilan et les perspectives européennes à 4 occasions, de 2015 à 2018. Des discours dont on retient les réponses européennes à la crise des migrants ou au Brexit.

Enfin, l’Allemande Ursula von der Leyen est la dernière à passer l’épreuve. Peu de temps après sa prise de fonction en décembre 2019, son début de mandat est chamboulé par un événement qui va bouleverser le continent : la pandémie de Covid-19.

En septembre 2020, c’est depuis Bruxelles, en raison des conditions sanitaires qu’elle prononce son premier discours. Devant une poignée d’eurodéputés, elle débute en français dans le texte : “L’un des esprits les plus courageux de notre époque, Andreï Sakharov, parlait toujours de sa foi inébranlable dans la force cachée de l’esprit humain. Au cours de ces six derniers mois, les Européens ont fait preuve de toute cette force”.

Selon le contexte, certaines allocutions comme celle-ci ont donc eu plus d’écho que d’autres.

Mais cette pratique n’est pas une spécificité européenne. Si en Europe il existe depuis une dizaine d’années, aux Etats-Unis, la tradition a été inaugurée devant le Congrès américain en 1790, par George Washington.

Aux Etats-Unis comme dans l’Union européenne, ce discours est un moment clé de politique et de démocratie.


Retrouvez tous les épisodes de ce podcast dans notre sommaire ainsi que sur Spotify, Apple podcasts, Deezer, Podcast addict , Google podcasts et Ausha et abonnez-vous !

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?