Logo Toute l'Europe

"Avec le plan Juncker, nous sommes prêts à prendre des risques supplémentaires"

Adopté en décembre, le plan Juncker de 315 milliards d’euros entend relancer l’investissement en Europe. Comment ? Par l’intermédiaire de la Banque européenne d’Investissement notamment, qui sera chargée d’accompagner les porteurs de projets. Vice président de l’institution financière, Philippe de Fontaine Vive nous explique quel sera son rôle.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur "Avec le plan Juncker, nous sommes prêts à prendre des risques supplémentaires"

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide